Maisons des Chéroy


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
joshin

avatar

Nombre de messages : 51
Localisation : Patay
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mar 24 Jan - 23:34

Elle rougit sous le compliment de Kalwynn, et s'en étonna. Deviendrait-elle sensible aux compliments? Ou plutôt, le redeviendrait-elle? Il valait mieux ne pas chercher à savoir.

- Ne me flattez pas, Kalwynn. Ma tenue n'a rien de sophistiqué, et il y a là des toilettes à faire rêver toutes les coquettes du Royaume.

Il est vrai que les toilettes étaient époustouflantes, et la surprise de Joshin était grande, à voir la transformation de certaines de ses connaissances. Mais elle était heureuse de la robe que sa couturière lui avait préparée, et qui correspondait bien à son caractère.

- Je pense que vous avez vu Dame Hersent. J'ai eu l'occasion de bavarder un peu avec elle et avec Wendoline, vous l'avez peut-être rencontrée en Champagne? Elles ont fait route jusqu'ici, j'ai été heureuse de les revoir.

Elle eut un rire léger, et se penchant un peu, lui murmura

- Certes, quelques réjouissances sont les bienvenues après une campagne, et celà nous change de notre ordinaire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalimalice

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mer 25 Jan - 23:57

Linoa lui rappelait leur première rencontre et c’est vrai, pour avoir démarré bancale on peut le dire mais qu’elle rattrapage après .Du coup son visage s’éclairait encore plus.
Lui parlant de la Touraine de l’hérauderie, des archives Kali ne retint que la phrase prononcée à ses oreilles. Et en fit tout autant pensant que son amie voulait garder cela secret


Tu vas te marier ? Avec qui ? Quand ?Je serais inviter dis ?

Ses yeux ne quittaient pas l’entrée, elle vit entrée Zelenka, Etienne, Leanore, Anya, Hersent et d’autres tête qu’elle connaissait.

Etienne s’approcha d’Alexandre puis d’elle


Kali ... Marie ... Liselotte ... Céleste


Elle resta surprise de l’entendre l’appeler par ses prénoms, mais vit bien son sourire un tantinet moqueur .Mon dieu pourquoi avait il prit autant de celui qui l’avait guidé et pour en rajouter une couche il lui parlait d’enfant .Comme si elle avait oublié que Bulvaï ne pouvait en avoir.

Effectivement ton maitre ne me connaissait pas avec tous ses prénoms .Mais je pense que cela lui aurait peut importer ,que je m’appelle, Marie , Gertrude ou Germaine .Il n’aimait pas un prénom mais une femme.

Une fois réplique faite .Fallait répondre au compliment ce qu’elle fit

Merci Etienne pour ses félicitations .Oui avoir des enfants c’est mon plus cher désir.

Puis lorsque s’avança devant elle Zelenka.
Kali embrassa la femme, le soldat.


Zelenka c’est un plaisir de te revoir .Tu as un cavalier hors paire en la personne de mon filleul .Étienne a été à bonne école.
Permettez que je vous présente la femme toute vêtue de blanc qui approche .A moins Étienne que tu ne la connaisses de ses joutes ou tu accompagnes sa seigneurie Lexhor d’Amahir


Elle regarda Anya heureuse de la voire et triste à la fois .D’une côte la sœur d’un amour et de l’autre la réplique du même amour .Franchement il y a de quoi en prendre un coup.
Mais la guerrière fidèle à elle même ne se laissa pas envahir par les souvenirs.


Allons Anya laisse tomber la grâce .Merci pour tes félicitations et encore merci pour ton aide précieuse pour cette journée .Oui, oui t’inquiète, je saurai profiter de ce bonheur.
Permet moi Anya de te présenter quelqu’un de cher au cœur de Bulvaï .Il s’agit d’ Étienne de Vignolles mon filleul et de sa cavalière Dame d'Adonville, dict zelenka une guerrière tout comme moi.


se tournant vers La Hire .
Etienne je te présente sa grâce Anya Giffard de Puycherac duchesse d’Arques en Aures sœur de Bulvaï.

Du coup kali les laissa ensemble faire plus ample connaissance .Pour répondre aux félicitations de Leanore et son chevalier servant Messire Godefroi

Merci à vous deux .Et le compliment et fort agréable messire .Mais je peux dire que votre compagne, notre chère rectrice et elle aussi tout en beauté.

Puis un tantinet moqueuse et tout doucement

Vous permettrez messire que je ne fasse compliment à un homme .J’aurai peur que mon époux tout frais crois que déjà je regarde un autre que lui.

Puis vint le tour du guet et de dame Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières.

Merci dame Hersent, pour ses félicitations, et ne me remerciez en rien .C’est moi qui vous remercie d’avoir fait le voyage pour être à mes côtés pour ce jour important qu’est le mariage.




_________________
maitresse des lieux Et qui voit tout  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wendoline

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 34
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Jeu 26 Jan - 10:02

{A l'auberge...}

La cérémonie religieuse terminée, les deux amies avant de se présenter à la réception se rendent à l'auberge retenue à leur intention par le Guet pour la circonstance.
Un brin de maquillage en petite retouches, elle plisse délicatement sa robe du bout des doigts et vérifie face au psyché en tournant sur elle-même, si l'image renvoyée n'appelle aucun commentaire.
Aussitôt une idée lui traverse l'esprit en une magnifique grimace adressée à son reflet. Comment résister à pareille pitrerie, la voilà qui éclate de rire !


La plus belle c'est la mariée ma jolie, ne rêve pas !

Puis elle sort velin et plumes, rédige un rapide pigeon où elle raconte leur voyage, la cérémonie, la beauté de la mariée. Elle parle aussi de ses amis revus avec plaisir. Elle termine en l'assurant de sa tendresse heureuse à l'idée de le revoir très vite lui et son petit Tristan.
Elle déposera le message à l'aubergiste pour qu'il le fasse porter à l'adresse notée.

Enfin elle descend à l'accueil, les deux amies doivent se rendre à Sully où doivent avoir lieu les festivités de la noce.

Et de voir son amie resplendissante ! Il est tellement rare de la voir vêtue de toilettes féminines qu'elle en reste ébahie.


Tu devrais essayer plus souvent, je crois que Vory apprécierait ajoute-t'elle dans un clin d'oeil en lui prenant le bras pour se diriger vers la calèche qui les attend à l'extérieur.


{Arrivée du Guet...}

Les portes de Sully s'ouvrent alors qu'elles arrivent, un regard échangé et un sourire partagé, l'endroit semble magnifique.

Elle pénètrent dans les salons, nombre d'invités sont déjà présents et Wendy aperçoit plusieurs connaissances.




Bonjour Dame Joshin c'est toujours un plaisir de vous revoir.

La tante de son ami Atol semble moins lasse même si son regard reflète toujours une légère tristesse.

Veuillez m'excuser un instant, je vais rejoindre Hersent féliciter les époux mais je ne vous dis pas au revoir, enfin pas tout de suite.

Au fur et à mesure qu'elles s'approchent, Wendy se demande comment elle va faire. Kali elle l'a connue à Blois, mais dorénavant elle est sa supérieure au Guet. Curieusement, elle n'a jamais croisé son époux.

Une légère révérence, Votre Grasce, Madame, permettez que je vous adresse mes voeux de bonheur les plus sincères. Que ce jour soit suivi de tant d'autres et que votre avenir commun soit à la hauteur de votre amour

Un sourire franc et sincère ponctue ses paroles et elle s'écarte pour laisser d'autres invités venir féliciter le couple ducal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Giffard de Puycharic

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 25
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Ven 27 Jan - 11:08

- Allons Anya laisse tomber la grâce. Merci pour tes félicitations et encore merci pour ton aide précieuse pour cette journée. Oui, oui t’inquiète, je saurai profiter de ce bonheur.

- de rien, ce fut un plaisir de pouvoir t'aider pour ce jour si particulier. Puis, ce n'était pas grand chose.

Un sourire accompagna ces paroles. Avoir aidé pour faire les faire-part d'invitation, puis le parchemin pour la publication des bans, cela n'avait été que pur plaisir. La seule ombre avait été le changement de date un peu à la dernière minute, ayant laissé craindre un mariage impossible. Heureusement, tout était rentré dans l'ordre et les deux tourtereaux étaient enfin unis. Le Duc semblait toutefois plutôt silencieux, sans doute encore pas remis de ses émotions.
Puis le regard de Kali se posa sur un homme. Regard de la Blanche qui suit pour se poser à son tour sur lui.
Ah oui, vrai qu'il était là. Lui qui n'avait d'yeux que pour sa soeur, il n'avait pas caché ses yeux lors des différentes joutes, limite à dire que la jeune blonde qu'elle est, était une peste. Légère moue. Surtout que si il connaissait réellement feu son frère, ce dernier n'aurait pas manqué de lui dire que la jeune femme était adorable. Un caractère bien trempé, certes, mais qui ne l'avait pas, dans cette famille ? Et son frère aimait à mettre cela sur "la fougue de la jeunesse", comme il disait. Certains événements avaient fait que la Blanche paraissait parfois froide, mais il fallait bien qu'elle construise certains remparts autour d'elle.
Kali fit donc les présentations avec l'escuyer de "tonton".

Permet moi Anya de te présenter quelqu’un de cher au cœur de Bulvaï .Il s’agit d’ Étienne de Vignolles mon filleul et de sa cavalière Dame d'Adonville, dict zelenka une guerrière tout comme moi.

Puis la jeune mariée continua avec :

Etienne je te présente sa grâce Anya Giffard de Puycherac duchesse d’Arques en Aures sœur de Bulvaï.

Sourire apparaissant sur le visage de la jeune femme. Kali devait être encore sous l'émotion, mais Anya ne releva pas l'erreur. Après tout, retenir un nom Angevin n'était pas des plus recommandés. Puycharic. Elle était une Giffard, certes, mais on ne pouvait oublier son côté Puycharic très prononcé. Les traits de ressemblance avec sa mère étaient frappant, tout comme l'étaient ceux de la Petite Perle avec elle-même.
L'escuyer et la jeune Duchesse se connaissaient donc déjà. Elle lui adressa un sourire. Peut-être profiterait-il de lui parler enfin de son frère. Peut-être au détour d'une danse. Ah, non, le jeune homme était accompagné.
Soit, il trouverait bien un moment pour lui parler.

Ravie de vous revoir, et enchantée de faire vostre connaissance, Dame Zelenka. Peut-être que cette journée nous donnera l'occasion de nous connaitre davantage. Les autres fois, des joutes nous ont bien trop empêché de le faire.
Regard qui revient au jeune homme. Mon Oncle n'est point avec vous ? Encore à discuter avec le Très Haut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Hire

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Ven 27 Jan - 14:47

La jeune mariée avait fait les présentations officielles entre son filleul et sa compagne, et la duchesse blanche. Même si Etienne avait déjà rencontré Anya de Puycharic lors de joutes auxquelles Lexhor d'Amahir participait, en tant qu'écuyer il avait toujours préservé une distance entre lui et les nobles qu'il était amené à côtoyer, préférant leur laissant l'initiative de faire voler les barrières sociales pour faciliter le dialogue et les relations. Aussi il appréciait cette présentation formelle de la part de Kalimalice qui lui permettrait de pouvoir aborder la jeune normande d'une façon moins officielle, plus conviviale, plus familiale et qui lui paraissait plus adaptée pour qu'il s'acquitte d'une dernière mission : lui délivrer le message privé posthume de son frère. En attendant, la jeune duchesse était ravie de revoir l'écuyer et de faire connaissance de sa compagne, même s'il avait eut un peu tendance à l'asticoter lors des joutes de la Saint Michel où il l'avait croisée.

Ravie de vous revoir, et enchantée de faire vostre connaissance, Dame Zelenka. Peut-être que cette journée nous donnera l'occasion de nous connaitre davantage. Les autres fois, des joutes nous ont bien trop empêché de le faire. Regard qui revient au jeune homme. Mon Oncle n'est point avec vous ? Encore à discuter avec le Très Haut ?

La Hire faillit pouffer de rire imaginant Lexhor de noir vêtu, marchant d'un pas vif à travers la chapelle Saint Nicolas d'Alluyes en s'excusant auprès d'Aristote avec un fort accent provençal des quelques pâtes qu'il aurait eu pour pitance !! Mais l'écuyer était bien placé pour savoir que l'habit ne faisait pas le diacre et qu'il y avait pâtes et pâtes, n'en déplaise au gros bourgmestre moustachu soucieux du peuple !

Il regarda autour de lui cherchant son seigneur puis revint sur Anya.


Effectivement, vous avez raison, sa grâce d'Amahir n'est point encore céans. Pourtant il aurait du venir icelieu la cérémonie terminée… La Hire se dresse sur la pointe des pieds pour mieux regarder les convives qui arrivaient au château. Puis revenant vers Anya, . Je gage qu'il ne soit tombé au sortir de la cérémonie religieuse sur vostre sœur Akane au point qu'elle lui en ait fait perdre ses moyens et oublier les protocolaires félicitations d'usage…hummm … tombé par un pur hasard bien évidemment, ne nous méprenons pas car même si vostre sœur ne manque pas de charmes qui ne pourraient laisser insensible sa grâce, mon seigneur est un modèle de noblesse, de courtoisie et de bonnes manières chanté par les ménestrels dans tout le royaume !!!

Reprenant la présentation de Zelenka par Kalimalice, Etienne poursuivit

Dame Zelenka d'Adonville ma cavalière est aussi Lame d'Amahir, le saviez-vous ? Elle est vassale de sa grâce mon seigneur Lexhor, peut-être avez-vous déjà entendu conter ses exploits armés ? Elle est courageuse, intrépide et vaillante au combat, tout comme l'est Marraine. Et de plus, elle est ravissante et cultivée : je suis donc un homme comblé ! Regardant d'un air étonné derrière la duchesse. Mais vous ? Je ne vois point vostre chevalier servant, vostre cavalier …

Cavalier …Joignant le geste à la parole, le jeune homme prit la main de la brunette et plongea son regard dans ses yeux en pensant à la soirée qui ne faisait que débuter et au bal qui allait s'en suivre. Il s'amusa de trouver ironique la façon qu'avait la magie d'un mariage d'opérer sur les invités et plus particulièrement comment les sentiments d'un couple avançant vers l'autel sous l'œil bienveillant du Très-Haut ou de la déesse de l'amour, pouvaient déteindre sur les jeunes couples ou couples potentiels présents au point de voir les leurs naissants ou inconnus exploser en pleine lumière.


Dernière édition par La Hire le Mar 31 Jan - 5:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Ven 27 Jan - 16:11

La cérémonie s'était achevée sans autre incident.

A l'issue de celle-ci elle s'était tournée un instant vers son voisin, le saluant d'une inclinaison de la tête et d'un sourire. Puis elle était sortie seule de la cathédrale comme elle y était entrée.

Il était dit que Val et elle ne feraient que se croiser un moment dans l'église.

Elle se rendit à l'auberge où elle avait réservé une chambre afin de pouvoir se changer.

Elle sortit la robe prévue de dessous le drap de protection, ôta celle qu'elle avait porté pour la célébration, s'assit quelques minutes sur le lit, ses pensées loin d'Orléans.
Comme il était difficile d'assister à un mariage lorsqu'on savait son mari en proie à une lutte contre la mort. Que de souvenirs étaient remontés durant ce mariage, que d'images avaient traversé son esprit, que de souffrance dissimulée aux yeux de tous avait envahi son coeur.

Au bord des larmes, elle se secoua, se releva pour enfiler cette robe dans laquelle elle avait espéré qu'il pourrait la faire danser.

Danser ... le mot le plus cruel qui pourrait lui être dit en ce soir de bal.

Elle s'habilla lentement, ajustant corsage et jupons, se remaquillant un peu plus pour la soirée.





Un coup de peigne pour remettre ses cheveux en place et elle descendit dans la salle de l'auberge juste à temps pour voir arriver la voiture commandée.

Direction Sully pour le coche, direction Blois pour les pensées de la dame de Talcy.

Cahin-caha, le domaine apparut illuminé de dizaines et de dizaines de torches. C'était féérique !
Les voitures faisaient la file pour déverser leur précieuse cargaison au plus près de l'entrée du château.
Pendant quelques instants, Ninouchka oublia ses soucis, éblouie par le cadre.

Il fallut un peu de patience pour enfin parvenir à la salle de réception. Elle entrevit le couple ducal et s'en approcha petit à petit. Elle avait eu le temps de se recomposer un visage, une attitude. Il n'était pas question pour elle de gâcher quoi que ce soit pour Kalimalice et son époux.

Kalimalice était la marraine de Pépin et il y avait quelques mois seulement elle l'avait mené à l'autel pour leur mariage. Comme il aurait aimé être auprès de sa marraine en ce jour si particulier ! Mais la vie s'ingéniait souvent à séparer ceux qui auraient voulu être réunis.

Enfin, elle fut tout près de Kalimalice. Elle déposa une main légère sur son bras pour attirer discrètement son attention, fit un effort pour que sa voix ne tremble pas.


Bonsoir dame Kalimalice, permettez-moi de vous présenter nos félicitations et nos voeux, à Pépin et à moi. Il ne peut être avec nous ce soir, mais il se joint à moi pour vous souhaiter un très grand bonheur fait de mille et une joies.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akane

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mar 31 Jan - 0:45

Sacrement du mariage effectué, Akane se trouvait sur le parvis perdue dans ses réflexions, sa sœur et Jason partis devant, elle resta un peu seule… Seule ? Mais pas pour longtemps ! Le Duc d’Alluyes venant à elle et lui proposant de se rendre en sa compagnie à la réception donnée. La brune ne refusa pas l’invitation, et c’est ensemble qu’ils prirent la route dans une voiture, direction les terres de Sully.

Ceci était l’occasion pour l’un comme pour l’autre, de parler, encore et toujours, de vraies pipelettes ces deux là quand ils se trouvaient ensemble ! Des pipelettes avec un sacré caractère, ils étaient faits pour… S’entendre !
Le duc lui raconta l’histoire de son Duché, au fur et à mesure de ce qu’ils voyaient par la fenêtre de la voiture, et Akane écouta, intéressée. Depuis qu’elle était arrivée, elle faisait que de penser à son défunt frère, et c’est naturellement qu’elle questionna celui qui l’avait côtoyé de longues années durant. Elle sentit la proximité des deux hommes, était touchée par le témoignage empli de sincérité. Elle ne doutait pas un instant que Bulvaï était un grand homme, elle le savait. De lui, elle avait quelques traits, tout comme elle avait quelques traits et mimiques de son autre frère, et la chevelure aussi brune, mais jamais, oh grand jamais, l’errant qu’il était et elle-même ne se seraient doutés d’une telle chose.

Et il y’eut des rires… Beaucoup de rires…Entre deux réparties bien placées...La brune se sentait légère et oubliait quelques instants durant ses tracas, sa blessure. Le temps consacré au trajet ? Elle ne le vit pas passer tant cela semblait agréable et naturel finalement. Arrivés à Sully, Lexhor descendit en premier, et l’aida de façon très courtoise à descendre en lui tendant la main.

Une fois les pieds à terre, dans un geste, elle défroisse les étoffes de sa tenue





Avait-elle finalement fait exprès d’opter pour ces tons de bleu ? Peut être… Ou pas tant elle affectionnait cette couleur. Avec un regard et un sourire un peu mutin sur les bords, elle prit le bras de Lexhor, et tous deux entrèrent, direction les mariés. Toujours au bras de son ami, elle adressa aux deux tourtereaux les félicitations d’usage.

- Kalimalice, mon amie, tu es resplendissante ce jour, radieuse, je te souhaite que ce mariage te rende heureuse, tu le mérites tant, et quoi qu’il arrive, je serai toujours là.

Ses azurs se plongèrent dans le regard de la mariée pour accompagner ses mots… Puis…Elle reprit parole en direction du duc orléannais.

- Votre Grâce, sachez que vous avez épousé là une personne chère à mon cœur, j’espère que vous la comblerez, toutes mes félicitations.

Les voeux de bonheur présentés, elle laissa l’Amahir en faire de même, et regarda sa jeune soeur non loin de là, toujours à veiller sur elle... Elle nota que La Hire se trouvait être en charmante compagnie, un sourire en sa direction et un salut de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Giffard de Puycharic

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 25
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mar 31 Jan - 22:45

Une petite phrase lancée sur "tonton" et voilà que la réponse ne tarda pas. Et quelle réponse. Apparemment, cela se voyait qu'il y avait anguille sous roche.

Je gage qu'il ne soit tombé au sortir de la cérémonie religieuse sur vostre sœur Akane bla bla bla fait perdre ses moyens et oublier les protocolaires félicitations bla bla bla pur hasard bien évidemment, gna gna gna vostre sœur ne manque pas de charmes qui ne pourraient laisser insensible Grrr !!! lui alors ! c'était bien un homme avec ses belles paroles.

Puis il en vint enfin aux présentations. Ainsi, la jolie brune qui l'accompagnait était sa complice de soirée. Et le voilà qui repartait dans de belles tirades élogieuses. Pfiou... heureusement qu'il ne parlait pas ainsi de lui, sinon, cela aurait été soins directs des chevilles. Elle était médecin, autant en profiter.

Je ne savais point qu'elle était Lame d'Amahir, non... en même temps, ceux qui entourent mon Oncle... depuis que je n'ai plus mis les pieds à Pourpre, j'avoue que j'ai perdu le fil de ses fréquentations. Mais connaissant sa Grasce, nul doute qu'il ne s'entoure que de personnes de confiance.

Et faisant suite à son éloge-amoureuse, la question qui tue : Mais vous ? Je ne vois point vostre chevalier servant, vostre cavalier …
Joker !!! arf, non... on ne jouait pas aux cartes, il n'y en avait donc point de... Joker. Zut... le...Cavalier... Heeemm... dire qu'elle ne savait pas danser aurait été un trèèèès gros mensonge, car son père, en plus de lui avoir appris à manier l'épée, lui avait enseigné aussi l'art de danser avec un homme, un vrai et pas de ceux qui écrasaient les pieds. Alors euh...le ca-va-lier... Dire que St Nicolas était encore enfermé à Paris, préférant la Cour d'Appel aux soirées mondaines ? Ou encore que le Castelviray n'avait point été convié ?
Sans préciser de nom car force était d'avouer qu'en ce moment, c'était un B***** sans nom dans la vie de la Blonde, elle sortit juste un :


Il n'a pu venir, aussi, me voici faisant cavalier seul.

Bon, par contre, clair qu'elle n'allait pas danser seule... peut-être que si le Duc daignait sortir de sa cachette et affronter la foule, peut-être que... à voir. Sinon, ben... elle repartirait comme elle était venue : elle f'sait qu'passer...
Et de jeter un oeil sur sa soeur qui elle avait la chance d'être accompagnée. En même temps, comme disait sa Petite Perle de fille : "les garçons, c'est nul".


Dernière édition par Anya Giffard de Puycharic le Mer 1 Fév - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexhor

avatar

Nombre de messages : 594
Age : 32
Localisation : Gien la Rebelle
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mar 31 Jan - 23:56

Alors qu'il avait terminé de ranger et de mettre de l'ordre dans la sacristie et la nef, et que les invités s'étaient pour la plupart déjà dirigés vers le domaine de Sully pour la suite des festivités, Lexhor sortit de la cathédrale, se demandant toujours si il allait participer à la suite des réjouissance. L'envie n'y était pas vraiment.
C'est alors qu'il aperçu parmi les quelques invités qui traînaient encore, la duchesse de Cany, seule, visiblement plongée dans ses pensées, ce qui interpella Lexhor qui, naturellement, vint lui demander ce qu'il en était.
Après quelques minutes de discussion, et puisque la normande devait se rendre aux festivités, le duc se décida à s'y rendre également et proposa à la jeune femme de l'y accompagner. Ils montèrent alors dans une voiture aux armoiries du Pair de France.
Le voyage fut agréable et passa rapidement. L'évocation des souvenirs, malgré une certaine nostalgie lorsque le défunt Bulvaï fut évoqué, sembla accélérer le temps, tout comme la description du duché orléanais par Lexhor à Akane, agrémentée par la traversée de quelques paysages typiques.
Après avoir répondu aux questions de la brune sur son défunt frère et avoir partagé quelques fous rires, ils arrivèrent finalement à Sully et se dirigèrent vers le château.
La normande se fendit des félicitations d'usage. Le duc lui, fut plus sobre. Il venait d'unir les deux époux, il était bien évidemment content pour eux.


Que dieu garde votre union mes amis. Et qu'il ait veillé à ce que vous ayez prévu assez de vin surtout. Il fait soif.

Un regard vers la duchesse.

Allons nous désaltérer voulez-vous? Peut-être pourrons-nous goûter de nouveau à ce vin si savoureux que nous avons pu boire aux halles.

Un signe de tête vers Alexandre et Kalimalice.

Profitez bien, cette journée est vôtre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akane

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mer 1 Fév - 6:10

L'Amahir présente ses voeux sans grande fioriture, ça, elle s'y attendait...
Chose à laquelle elle ne s'attendait pas : Le fait que de lui tenir le bras n'avait suscité chez lui visiblement aucune réaction, tout comme ses regards. Etait-ce encore trop tôt pour eux deux ? La brune ne savait pas, et ne voulait pas trop insister par principe... Ou bien, ne lui inspirait-t'elle rien finalement ? La normande avait pris les devants, et se trouvait ridicule, à présent.

Que devait-elle faire ? S'accrocher un peu plus ,ou bien, le lacher ?
Elle opta pour la seconde solution, un peu lasse, mais n'en montra rien. Le moment agréable du trajet fut vite bien oublié. Il lui proposait de voir si du vin bourguignon était servi, mais la brune duchesse lui signifia tout d'abord une chose à voix basse :


- Permettez que nous voyons ma soeur ? Elle me semble bien seule... D'ailleurs, j'ai une faveur à vous demander... Pourriez-vous lui accorder la première danse ? Je sais que ça lui fairait plaisir. Nous pourrons ensuite gouter quelques breuvages, et peut être que Sa Seigneurie sera d'humeur ensuite à vouloir me faire tournoyer dans cette grande salle.

De la voir sans cavalier, cela la peinait quelque peu, et elle souhaitait lui rendre ce moment agréable. Attente de la réaction du brun avec elle... Attente face à son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalimalice

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mer 1 Fév - 21:04

La valse des félicitations continuaient …………

Votre Grasce, Madame, permettez que je vous adresse mes voeux de bonheur les plus sincères. Que ce jour soit suivi de tant d'autres et que votre avenir commun soit à la hauteur de votre amour


Cette fois c’était Wendoline .Une recrue du guet quand elle était prévôt de Paris

Merci dame Wendoline .Cela me fait chaud au cœur votre visite avec dame Hersent .Je souhaite effectivement vivre beaucoup de jour de bonheur.

A peine fini de répondre que s’approchait Ninouchka .Elle regarda bien autour et derrière mais ne vit pas son mari .Son filleul n’avait pas l’air d’être la.

Bonsoir dame Kalimalice, permettez-moi de vous présenter nos félicitations et nos voeux, à Pépin et à moi. Il ne peut être avec nous ce soir, mais il se joint à moi pour vous souhaiter un très grand bonheur fait de mille et une joies.

Merci dame Ninouchka .J’espère que rien de grave n’est arrivé à Pépin .De toute façon vous m’informeriez ? N’est ce pas ?
Mais vos souhaits de bonheur et joie ,me vont droit au cœur .


Elle aurait bien parlé encore un peu .Mais déjà une nouvelle tête approchait .Celle d’une femme avec qui elle venait de passer pas mal de temps sur le front .Une femme qu’elle avait appris à connaitre et apprecier .Une femme qui aurait pu être sa belle sœur .Mais le destin ne l’avait pas voulu ainsi .Alors elle s’était contenter de devenir amies.

Kalimalice, mon amie, tu es resplendissante ce jour, radieuse, je te souhaite que ce mariage te rende heureuse, tu le mérites tant, et quoi qu’il arrive, je serai toujours là.

Merci Akane pour ce compliment de radieuse ,je ne sais pas si c’est la robe ou l’agitation que procure celle de se marier .Je suis pas sure de le mériter mais se dont je suis sure c’est que tu seras toujours la

Laissant Akane feliciter Alexandre ,juste derrière elle se trouver celui cher à son cœur depuis tant d’année . Ils avaient partagés tant de choses ensemble .Mais bon la n’était pas le moment aux souvenir .Lexhor fraichement nommé paire de France, elle toute fraiche duchesse.Mais lui toujours le même homme et elle la même femme .

Elle l’ écouta le sourire aux lèvres .Oui il était bien le même


Que dieu garde votre union mes amis. Et qu'il ait veillé à ce que vous ayez prévu assez de vin surtout. Il fait soif.


Kali déposa un baiser sur sa joue ,comme une sœur à un frère .


Merci Lex avec un officiant tel que toi Dieu ne peut que garder notre union .Et ne t’inquiète pas du vin il y en temps que tu vas rouler sous la table avant d’avoir pu tout boire

_________________
maitresse des lieux Et qui voit tout  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexhor

avatar

Nombre de messages : 594
Age : 32
Localisation : Gien la Rebelle
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mer 1 Fév - 23:39

L'échange d'amabilités était terminé, du moins pour le couple Orléano-normand, car les jeunes mariés eux, devraient encore s'y plier...
Lexhor sourit à Kalimalice qui se voulait rassurante sur la quantité de vin disponible et fit quelques pas aux côté d'Akane qui semblait prendre de la distance. L'atmosphère s'était comme refroidit mais le duc n'en prit pas ombrage. Il hocha la tête à la demande de la duchesse de Cany et lui tendit son bras pour qu'elle s'y accroche de nouveau, à la faveur d'un nouvel élan.


Et bien allons donc voir votre soeur. Et si vous pensez qu'elle apprécierait de danser avec moi, et bien le plaisir sera partagé. Nous aurons tout le temps pour vous faire tournoyer tout votre sou. Peut-être devrions nous pavaner avant que vous ayez trop bu du nectar bourguignon.

Sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akane

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Jeu 2 Fév - 18:43

Finalement, le fait d’avoir lâché le bras du duc de peur d’une de le gêner, de deux pour le faire réagir porta ses fruits. Regard sans mot dire, elle rattrapa le bras pour s’y accrocher, advienne que pourra, elle verrait bien ce qu’il se passerait.
Petite moue à l’évocation du mot « pavaner »… Avait-elle une tête justement à se pavaner, elle qui était finalement souvent la simplicité faite femme, et qui pouvait surprendre face à son rang ?
Azurs qui se plongent dans les prunelles sombres du brun.


- Mon ami, franchement vous m’imaginez pavaner ? Je sais prendre les armes, d’ailleurs je me défends pas mal à ce niveau mais pavaner, oh non, vous me confondez avec une vicomtesse normande et brune elle aussi, et avec laquelle vous avez eu quelques heurts concernant l’amirauté !

Et bien quoi ? C’était vrai et fondé…

- Vous m’envoyez ravie d’accorder votre première danse à ma chère petite sœur, je ne sais quel mal l’affecte, enfin du moins, j’ai bien une idée, mais je pense qu’elle a besoin de soutien, et ce geste lui fera le plus grand bien. Par contre, qu’insinuez –vous ? Que je ne supporte pas le vin bourguignon ? Sachez que la dernière fois ceci était une exception, mais toutefois, n’en profitez pas ! Allons donc voir la Blanche ! D'ailleurs, je n'ai point salué vostre escuyer mais il me semble en si charmante compagnie, je n'ose point, nous verrons bien durant la soirée, peut être aurons-nous l'opportunité de lui parler.

Et de nouveau cette moue, et son nez qui se retrousse, vu qu'il était question que la normande ne supportait pas l'alcool…Même si l'orléanais lui sourait pour faire passer le tout, il fallait, pour la forme, qu'elle marque son désaccord.


Dernière édition par Akane le Jeu 2 Fév - 21:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelenka

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Jeu 2 Fév - 20:48

Zelenka se sentit soulagée de n'avoir point offusqué la mariée en n'observant pas les règles de la noblesse. Elle considère Kalimalice plus volontiers comme une guerrière que comme la noble qu'elle est, comme elle-même d'ailleurs...
Après avoir fait quelques présentations Kali les laissa et retourna aux autres félicitations, les invités étaient de plus en plus nombreux à vouloir souhaiter leurs meilleurs voeux au couple ducal. C'est ainsi que sa grâce la duchesse Anya, Etienne et Zelenka se retrouvèrent à faire quelque peu connaissance.
Zelenka s'inclina légèrement devant la duchesse lorsque celle-ci s'adressa à elle et lui répondit


Votre grâce, je suis également enchantée de faire votre connaissance et je serais ravie de mieux vous connaitre. Soyez-en certaine! lui sourit

C'est alors que le jeune écuyer se mit à faire l'éloge de sa cavalière, ce qui lui fit rosir le teint. Zel se tourna vers Etienne en lui souriant un peu gênée de ses compliments, sûrement qu'elle n'a pas l'habitude de cela.


Oui en effet ma vie est auprès des Lames d'Amahir et Lexhor est mon suzerain. Autant dire que ma vie est faite de combats acharnés et que je passe beaucoup de temps sur les routes ou dans d'autres duchés ou même comtés. Pas de tout repos comme vie mais elle me convient et puis avec un compagnon d'armes tel que ce jeune homme ce n'est que du plaisir!! d'un geste elle s'agrippa au bras d'Etienne
Et puis ce soir il devrait me montrer ses talents de danseur mais avant j'avoue avoir hâte de me désaltérer et ainsi de goûter ce que Kali nous a réservé pour sa journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Hire

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Ven 3 Fév - 15:54

La vie des Lames n'était en effet pas de tout repos : travailler en temps de paix pour s'armer et s'approvisionner à ses frais, puis en temps de guerre se battre, danser avec la mort, prendre le risque de tout perdre en sachant qu'il n'y avait rien à gagner… Ce n'était pas une vie pour quiconque voulait s'enrichir !!! En revanche c'était une excellente façon d'avoir des amis sur qui l'on pouvait compter à tout moment. Etre au combat avec ses camarades d'armes, savoir que l'un protégeait vos avants pendant que l'on protège ses arrières, amène à une confiance absolue et tisse des liens qui vont au-delà de la guerre. Des liens d'amitiés plus forts, plus solides que ceux qui pourraient être tissés en taverne entre deux camarades de beuverie. D'ailleurs, si Zelenka et Etienne étaient ensemble ce soir, cela n'avait à voir avec le hasard mais pour beaucoup aux Lames. Après compliments réciproques, il lui sourit.

Oui oublions ce soir les combats, les routes, la famine et les blessures !! Ce soir festoyons ! buvons jusqu'à plus soif ! dansons !!!! Zel très chère, je te ferai danser jusqu'au bout de la nuit pour peu que les ménestrels soient en forme. Ce soir est soir de fête et tu es ravissante !!!

Il allait poursuivre lorsqu'il prit conscience du petit groupe qui venait de se former par le biais des félicitations à la mariée : Kalimalice, Anya, Akane, Leshor, lui …. Lui qui il n'y a pas si longtemps n'était encore qu'garçon de ferme, rêvant à la chevalerie, aux nobles gens, à l'aventure … et puis une rencontre inattendue, une relation amicale, un maitre, un élève … une éducation … une mort … l'histoire est un éternel recommencement disent les sages … Aujourd'hui il était là, en compagnie de nobles gens un soir de fêtes après avoir connu l'aventure, la guerre, les premiers exploits armés … Son passé venait d'être rangé dans un coffre, le retour en arrière lui était désormais impossible. Ses pensées lui rappelèrent la dernière mission qu'il se devait d'accomplir, il se pencha vers Anya et lui murmura à l'oreille:

Ma Dame, je crois que cette soirée est le moment propice. Pourrais-je vous entretenir un instant avec vostre sœur un peu plus tard dans la soirée? Je ne sais pas ... au cours du bal par exemple ... lors d'un moment de repos... J'aurai chose importante à vous dire.

Etienne se redressa un sourire jovial sur les lèvres comme pour dire à la duchesse blanche qu'il n'était pas porteur de mauvaise nouvelle. Il marqua un temps d'arrêt en regardant la duchesse de Cany comme pour lui faire comprendre qu'elle était destinataire elle aussi de son message, enfin pas comme on le lui avait dit mais tout au moins comme il l'avait compris.

Puis son regard parcouru le reste du groupe. Toutes ces personnes faisaient désormais partie d'une façon ou d'une autre de sa vie. Kalimalice sa marraine, le véritable amour de son maitre défunt, les deux sœurs Akane et Anya, Lexhor son seigneur en qui il avait totalement confiance et de plus un ami fidèle de Bulvaï qu'il suivrait même en enfer s'il le lui demandait. Tout ce petit monde rassemblé en cette journée de festivité… Un petit regard vers Zelenka qui le lui rendit … une flamme dans les yeux ... Il lui rendit son sourire en pensant à la soirée qui s'annonçait et au bal qu'il attendait … Puis un regard vers Akane … vers Dom Lexhor qui avait remisé son habit de diacre, son col romain et son accent provencal qui complétait la panoplie !! De regard en attention … de gestes anodins en sourire … de mots en gestes intimes tel un toucher furtif, une prise de main délicate se voulant insignifiante, discrète mais o combien expressive … Le pépère orléanais et la belle duchesse normande aux cheveux de jais et au regard azur … beauté irréelle, fascinante, envoutante qui devait faire tourner nombre de têtes couronnées mais qui visiblement n'avait d'yeux que pour le péPair de France ... quoi de plus naturel pour une des femmes les plus titrées et les plus courtisées du royaume … et tous leurs simagrées … "le vin de Bourgogne très chère" … pfff mais quel vin !!! La Hire se laissa emporter par le souvenir d'un Romanée Conti 1428 de derrière les fagots …. "Et la danse avec la sœurette" ... probablement encore vierge … pfff … des manières de nobliaux tout ça !!! des manières pour éviter l'inévitable … de fausses excuses … Etienne ne savait pas son seigneur si timide ! Mais en cette soirée où l'amour était à l'honneur, le jeune écuyer se demanda s'il n'était pas temps pour son seigneur de mettre fin à son deuil … Il se pencha discrètement à l'oreille du duc d'Alluyes.

Mon seigneur … Sa grâce Akane doit être une des plus belle femmes du royaume ne croyez-vous pas ??? Ceci dit, je comprends que vous deviez l'éviter, c'est tout à vostre honneur et je ne voudrais point être à la place du héraut qui pourrait un jour dessiner votre blason commun car les maisons d'Amahir et de Cany ont de très nombreuses terres. Il va s'arracher les cheveux le pauvre !

Petit clin d'œil provocateur à son seigneur quelque peu réservé … "alors t'attends quoi ????" ... un peu familier certes mais en cette occasion il se crut permis.

Puis il revint vers Zelenka.

Très chère ! Préférez vous la tarentelle, le saltarello, la tresque, le branle ??? Puis se penchant doucement à son oreille, j'avoue que je fais le malin, je ne m'y connais guère en ce domaine, je connais juste quelques pas mais l'idée de vous faire tournoyer et perdre vos sens m'est agréable.

Il se redressa et regarda Zelenka dans les yeux, un sourire complice sur les lèvres, la soirée promettait d'être inoubliable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morganenn

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : au milieu d'un champs de pavot
Humeur : Ninja !
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Dim 5 Fév - 20:25



Morganenn ou comment arriver a la bourre avec classe. sisi !
Les invités étaient déja entrés dans la salle de bal alors qu'elle avait préférée papilloner dans les jardins. Cependant le froid lui remit les idées un peu plus claires et elle précipita a la salle de fête.
On aurait dit une ecossaise-irlandaise dans sa robe verte venue prendre d'assaut un chateau orléanais. Pour courroner le tout et achever le portrait elle portais autour du cou sa nouvelle acquisition : une cornemuse ! Aaaah que ca fait du bien de réveiller les voisin tot le matin au son de la cornemuse ! Et comme elle s'ennuyait ferme sur le chemin entre l'église et sully elle se mit a jouer a tue tête de son nouvel instrument jusqu'a ce qu'elle arrive près de sa mère et lui montre l'objet :

-regaaaaarde !!! c'est pas magniiifiiique ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexhor

avatar

Nombre de messages : 594
Age : 32
Localisation : Gien la Rebelle
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Dim 5 Fév - 23:09

Le duc ne pu retenir un éclat de rire en écoutant la normande bondir lorsqu'il parla de pavane. Il secoua la tête en souriant. Elle, Maître des Cérémonies, s'offusquant lorsqu'on lui propose de s'adonner à une dans à la mode. Il la savait parcourant régulièrement les champs de bataille mais tout de même! Et puis c'était bien elle qui avait suggéré de danser. Ha les femmes...surtout les normandes.
Sourire toujours au coin des lèvres.


Vôtre grâce, ne vous méprenez pas, j'étais simplement persuadé qu'une femme exquise comme vous appréciait de danser la pavane. Il se dit que cette danse est très à la mode dans le Royaume et je pensais que le Maître des Cérémonies devait maîtriser les pas à merveille.


Sourire.

Et je n'aurais jamais remis en cause votre capacité à ingurgiter du vin de Bourgogne en grande quantité sans faillir. Je ne faisais que souligner qu'il serait peut-être plus judicieux de tournoyer avant. Mais si vous vous sentez l'âme d'une aventurière...

Ils se dirigèrent ensuite vers la seconde soeur Giffard qui, selon la duchesse de Cany, se sentait quelque peu seule en cette journée de festivités.
A ses côtés se trouvait déjà le jeune Etienne, décidément très à l'aise lors des mondanités et jamais bien loin des soeurs Giffard. Et il avait choisit une remarquable cavalière, en la personne de la ténébreuse brune d'Adonville. Le regard du duc s'emplit de fierté en voyant ce couple, d'un jour, ou peut-être plus qu'en savaient-ils, composé d'amis fidèles et exceptionnels.
Le jeune écuyer, loin d'être avare de paroles, ne mit pas très longtemps à alpaguer son seigneur pour lui glisser quelques mots à l'oreille. Tout juste eut-il le temps de saluer Anya et Zelenka.
L'air sérieux, afin de ne rien paraître au regard des jeunes femmes.


Etienne, si la guerre a laissé quelques traces sur mon corps, mes yeux, dieu soit loué, ont été épargnés et je vois tout aussi clair que toi. Tu as de l'intuition mon grand, mais la fougue de ta jeunesse a tendance à te faire précipiter les choses. Laissons dieu faire son oeuvre, mais il est certain que tu reverras souvent les soeurs Giffard. Sourire léger. Et le héraut maudit qui ferait un tel blason, risque bien d'être celui qui se tient devant toi.

Il se redresse, l'air de rien, avant de s'adresser en souriant au petit groupe.

Quelqu'un a soif?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléïce de Valten

avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Quelque part, quelqu'un...
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Dim 5 Fév - 23:13

Son court monologue et son chuchotement, surtout ce dernier même, avait eu raison de l'intérêt de la nouvelle duchesse, à ses propos puisqu'une réponse ne tarda pas à venir à son oreille sur le même ton. Un sourire étira les lèvres pulpeuses de la Tyx comme si elle venait elle même de connaitre la bonne nouvelle.
Un Cygne, le Cygne, l'intouchable, l'inattrapable, Lui tout simplement. C'est impensable n'es ce pas?? Enfin, je vais te laisser, il y a foule qui veut vous féliciter, nous avons eu la chance d'êtres les premières avec Cae, il faut que nous passions notre tour à présent.
Sur ce, elle la salua brièvement car quelqu'un d'autre arrivait justement pour lui présenter à elle et son époux, ses félicitations et autres commentaires qu'ils avaient privilège de partager. Nombreux invités étaient arrivés entre temps, même la jeune Morgane venait de faire son entrée, la jeune fille lui rappellant à chaque fois sa fille et le mal de son absence. Les mariés en avaient pour un bon moment à recevoir les félicitations et à remercier ceux qui les leurs adressaient. Ne connaissant pas vraiment la très grande majorité ou plutôt pratiquement la totalité des présents, elle se rapprocha donc de son amie et découvrit comme cette dernière, l'instrument de la jeune fille, fort intéressant puisqu'elle ne s'était jamais vraiment attardée sur un objet produisant un son, hormis une lame fendant l'air ou bien les poils d'un pinceaux sur un parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Giffard de Puycharic

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 25
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mar 7 Fév - 10:46

[Petit groupe "familial"]
... ou quand malgré cela, la Blanche prendrait bien poudre d'escampette.

Les présentations étaient faites, les festivités s'annonçaient bien. Du moins, pour ceux qui sauraient en profiter, ce qui n'était pour l'heure pas le cas de la gamine, bien trop perdue dans ses pensées et questionnements quant à son avenir. Car quand une ombre arrivait à l'horizon, elle n'arrivait jamais seule, c'était bien connu. La jeune femme perçut tout de même le chuchotement de l'escuyer de son "oncle". Ainsi, il désirait lui parler ? mhh... tant qu'il garderait certaine distance, tout irait pour le mieux. Anya avait ces derniers temps, une dent contre la gent masculine et autant dire que ces derniers n'avaient qu'à bien se tenir. Le seul qui aurait pu franchement l'approcher sans qu'elle se voile derrière cette façade, était son frère. Son défunt frère, à qui parfois elle en voulait de l'avoir abandonnée ainsi. Elle était toutefois curieuse de savoir ce dont Etienne avait besoin de l'entretenir. Cela paraissait de la plus haute importance.


Bien, nous en parlerons au moment que vous consentirez le plus opportun.

S'avancèrent vers eux son "oncle" et sa soeur et un léger sourire apparut sur le visage de La Blanche. Ne pas montrer qu'elle allait mal, sinon l'aînée n'allait pas manquer de lui soutirer quelque information. Et cette envie qui planait sur elle, de vite rentrer pour se cloitrer à Arques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelenka

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mar 7 Fév - 20:03

Tout allait très vite tout à coup, Etienne se penchait vers la duchesse alors que Lexhor arrivait fort bien accompagné. Il semblait heureux d'être à ses côtés ce qui ravissait la brunette, après tout ce qu'il avait traversé il méritait de continuer sa vie en toute quiétude. A peine s'étaient-ils salués que le jeune écuyer de précipita pour chuchoter mots à l'oreille du duc qui se mit à sourire de plus belle. Etienne semblait ne plus tenir en place, c'est alors qu'il s'adressa à sa brune de cavalière. Les yeux dans les yeux elle s'empêcha de rire

Nous danserons ce que tu voudras...tant que les rumeurs qui m'ont été rapportées ne sont pas fondées!! Tu sais une histoire de pieds....

Mais l'heure n'était pas encore aux danses et d'ailleurs Lexhor le fit savoir en proposant à boire!! Evidemment Zelenka n'était pas la dernière pour goûter les breuvages les plus exquis.

Oui Lex tu as raison! buvons à la santé de nos jeunes mariés! puis se tourna vers Etienne tout sourire Etienne, je suis sûr que tu as soif, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wendoline

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 34
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Mer 8 Fév - 14:02

Alors qu'elle s'est écartée et qu'elle s'entretient avec son amie Hersent, une voix la détourne légèrement. Elle retient un étonnement et se contente de sourire amusée .... quelle bonne idée de ne pas avoir choisi cette tenue .....
La mairesse de Blois est à quelques pas à féliciter à son tour les mariés. La situation pour le moins cocasse l'amuse beaucoup mais, n'ose imaginer la réaction de la Dame si son choix..... puis préfère reporter son attention aux propos de son amie.

Une douce mélodie arrive à leurs oreilles et bientôt les serveurs déambulent parmi les invités leur offrant de quoi se désaltérer.

Elle prend une coupe et heurte légèrement celle de son amie


Et si nous portions un toast aux nouveaux mariés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hersent

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Jeu 9 Fév - 22:08

Les invités viennent, en un long et chamarré défilé, présenter leurs voeux de bonheur et de prospérité aux jeunes mariés, et Hersent admire les toilettes plus belles les unes que les autres tout en se disant qu'elle avait bien fait de choisir la robe de bal qu'elle portait ce soir...au moins elle ne faisait pas trop provinciale parmi tout ce beau monde. Elle ne peut s'empêcher de se projeter dans l'avenir, lointain certes car son aimé ne possède pas de fief et qu'il leur est pour le moment impossible de s'unir devant Le Très Haut et les hommes, d'imaginer son mariage et la réception qui suivrait. Elle observe la splendide décoration, les buffets artistiquement agencés, les mets succulents, les vins fins, la vaisselle finement travaillée, les verres d'une beauté à couper le souffle...elle note tout dans les moindres détails afin de pouvoir un jour s'en inspirer pour organiser une réception festive.
Elle est plongée dans sa rêverie lorsque Wendoline, toujours très attentionnée, lui apporte une coupe en proposant de porter un taost aux mariés:


Bien entendu Wendoline, portons haut nos flûtes pour souhaiter bonheur et prospérité à nos hôtes! Elle prend la coupe, trinque délicatement son verre contre celui de son amie puis le lève en direction des mariés, radieux en ce jour de liesse, et dit tout bas: Qu'Aristote veille sur vous et votre union!

Elle boit une gorgée de champagne...en connaisseuse, elle apprécie l'excellence du choix des maîtres de maison...une cuvée exceptionnelle à la pétillance fine et goûteuse.

Mmmmm, un nectar ce Champagne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akane

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Sam 11 Fév - 22:32

La brune avait perçu un regard vers elle, celui d’Etienne de Vignoles, mais elle détourna rapidement son regard vers son cavalier… Exquise elle ? Ses joues se mirent à rosir quelque peu, et pour dissimuler son embarras, elle répondit en murmurant du tac au tac au duc, après l’échange des deux hommes dont elle ne perçut rien.

- Mon Cher, je suis et je resterai aventurière. Je suis de nature fougueuse, et je déplace bien souvent des montagnes, donc un verre ou deux avant que vous me fassiez tournoyer allégrement ne m’effraie pas le moins du monde ! Et je sais parfaitement danser, aussi bien que je manie l’épée, mais je vous laisserai découvrir cela par la suite…N’oubliez pas la faveur dont je vous ai fait part…

Sourire pour accompagner ses propos, et un regard mutin en prime… Il proposa d’offrir quelque rafraichissement, et cette fois, elle était obligée de lâcher son bras de nouveau pour qu’il puisse s’exécuter, à elle donc de passer commande de ce qu’elle désirait.

- Je prendrais bien un vin de Bourgogne, celui qui vous siéra.

Un sourire à sa soeur, elle voulait lui parler de quelque chose, d'une histoire entre filles, loin de se douter que la soirée prendrait une tournure différente, pourtant, elle devait lui en parler de cette chose importante, et en privé... Il ne fallait pas qu'elle prenne la poudre d'escampette, et elle savait très bien que la Blanche en était capable, quelques petits mots à son intention, en lui prenant les mains, en attendant le moment où son cavalier changerait les idées de sa petite soeur.

- Alors ma soeur, tu es de plus en plus élégante, le sais tu ? Sais tu aussi que je suis ravie que tu sois entrée dans ma vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Giffard de Puycharic

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 25
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Dim 12 Fév - 15:49

[Avant que l'escuyer de l'enlève...]

Akane, toujours aux petits soins de sa cadette, avait sans doute senti et vu le malaise qui prenait sa jeune soeur. Il était vrai que depuis quelques temps, Blondinette n'était pas au mieux de sa forme. Si on la connaissait quelque peu, il n'était pas difficile de savoir ce qui la tourmentait. Elle était prise entre deux feux, la jeune Duchesse. Et sa soeur qui la trouvait de plus en plus élégante. Par le Très Haut... elle devait pourtant avoir une mine épouvantable. Elle qui mangeait peu, dormait encore moins, était de plus en plus prise de vertiges. Seuls ses amis et médecins Meleagre et Adeline savaient réellement de quoi il en retournait. Et pourtant, le fait de faire éclater la nouvelle au grand jour ne changerait rien, il ne lui reviendrait pas pour autant. Anya esquissa un sourire à sa soeur lorsque celle-ci lui prit les mains.

Cela est réciproque et tu le sais. Dommage que les hommes de la famille, ou du moins le seul encore en vie, ne s'en rende pas plus compte... de la chance de nous avoir toi et moi.
Mais bon... tu connais les hommes... comme le dit si bien ta nièce, "les garçons, c'est nul".
Très clairvoyante cette petite, comme sa mère.


Anya réussit à faire un sourire plus franc sur ses dernières paroles. Sa fille... son seul rayon de soleil en ces moments troubles... Elle serra un peu plus les mains de sa soeur. Toutes deux savaient qu'elles pouvaient compter l'une sur l'autre et que jamais elles ne manqueraient à leur paroles. Elles étaient bien plus unies qu'il n'y paraissait.


Dernière édition par Anya Giffard de Puycharic le Dim 12 Fév - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akane

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    Dim 12 Fév - 16:14

[ Deux soeurs, unies dans l'adversité... ]

" Les garçons c'est nul "
Ah pour ça, en grande partie, elle était d'accord.
D'une, parce que même si ce n'était pas la faute de feu son frère, il n'était plus parmi elles, et Akane souffrait de l'avoir cotoyé comme un frère d'armes uniquement et ami, alors que finalement, il était bien plus que cela.
De deux, parce que l'autre frère justement, ne faisait plus attention à elles, certainement trop occupé ailleurs... Pas facile d'avoir un frangin si demandé...
De trois, car elle se doutait bien que sa jeune soeur se trouvait tourmenté par un homme. Si la brune en avait la force, elle serait allée le trouver pour lui dire ses quatres vérités, mais... Ses souffrances étaient bien trop lourdes...
Comment se placer au sein d'une famille, entre une petite soeur et un frère ainé ? Elle devait compenser l'absence de deux frères, et elle qu'avait elle ? A part sa petite soeur, rien, et encore, elle n'allait pas lui exposer son mal être, et pleurer sur son épaule. Et cette blessure physique qu'elle essayait d'ignorer même si elle se rappelait à elle tous les jours que le Très Haut faisait.
Son cavalier ? Ils se connaissaient quelque peu certes, mais si elle lui expliquait là maintenant ce qui lui arrivait, il partirait en courant. Et ça, elle en avait pas vraiment envie, allez savoir pourquoi...
Restait un ami... Mais...
Bref...

En tous cas, sa tentative de compliments ne fit pas mouche. Vrai que sa soeur était jolie, même si fragile... Elle ne rétorqua pas sur les paroles concernant l'ainé, mais vu la mine déconfite, la blondinette comprendrait. Les blanches mains serrèrent un peu plus celles de la Blanche à son tour.


- Je pense qu'il faudrait que nous parlions toutes deux... Je me doute du mal qui doit t'affecter, tant soit peu que les choses n'aient pas évoluées depuis mon dernier séjour en Normandie... Et en parlant de garçon... Je dois te parler de quelque chose, du moins, j'ai besoin d'en parler avec toi. Je sais que je peux te faire confiance... Par contre, ne t'étonnes pas si un certain Lexhor te demande de danser avec toi...Concernant Margot, je ne me fais pas du souci pour elle, elle ira loin très loin, et elle est bien plus clairvoyante que certaines personnes...

Léger sourire



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal en l'honneur du mariage du Duc Alexandre de Cheroy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Mariage d'Espoire d'Amilly et Jean Zwyrowsky
» Mariage de Gian5 et Lionix
» Mariage de Hérisson53 et Sakurahime à Montluçon - 05/09/1457
» Casin Cu Calas signification => Honneur au Combat
» Mariage Caro Oli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maisons des Chéroy :: Vicomté de Sully :: La grande Salle-
Sauter vers: