Maisons des Chéroy


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Succession de Francois de Saint Denis les Ponts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fauville

avatar

Nombre de messages : 947
Localisation : Patay
Localisation : Paradis
Humeur : Excécrable
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Jeu 24 Avr - 17:52

Ici sont recus les personnes se prétendants de la succession de Francois de Saint Denis les Ponts.

_________________
Fauville de Chéroy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orleans.actifforum.com
kevindesflandres

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Ven 25 Avr - 18:47

kevin entra et s inclina devant le seigneur Fauville

Duc, j’ai vu ce matin l’annonce déposée par le Seigneur de Saint Avit les Gespières à Orléans. Cette annonce m’a brisé le cœur car elle m’a rappelé une lettre envoyée récemment par mon père, désireux de renouer avec moi.
Dans la lettre suscitée, mon père me raconte, entre-autre, comment il a su que je me trouvais en Orléanais et, surtout, sa jeunesse, qu’il n’avait jamais auparavant évoquée devant moi. Vous comprendrez aisément, monsieur le Duc, mon étonnement devant le déroulement soudain de sa vie ! En quelques lignes, j’apprends ce que j’ai ignoré jusque-là. Moi qui croyait n’avoir aucunes autres parentés que mon père et ma mère, j’apprends que j’ai un oncle, qui n’est autre que le Seigneur François de Saint Denis ! Quelques lignes plus tard, j’apprends la raison de tout ce mystère …
Mon père et mon oncle eurent une éducation très différente et furent séparés dès leur enfance. Mon père, Godefroy, fût envoyé dans un monastère afin d’y recevoir un bon enseignement et, après son retour, il se maria bien vite avec une jeune femme du nom de Catherine, ma mère.
Mon père fut chagriné du départ de son frère mais, lorsqu’il apprit que j’avais élu domicile en Orléanais, il nourrit le fol espoir de pouvoir le revoir et j’aurai dû être l’artisan de leurs retrouvailles.


il fit une pause ému de dévoilé ainsi sa vie

Si tout ne s’était pas passé aussi vite. Vous pouvez donc comprendre ma tristesse quand j’ai du écrire un lettre pour annoncer cette nouvelle à mon père.
Je viens donc humblement me présenter à vous comme son neveu car dans nos veines coule le même sang.


il s inclina une nouvelle fois attendant une réponse du Duc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexhor

avatar

Nombre de messages : 594
Age : 32
Localisation : Gien la Rebelle
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Ven 25 Avr - 19:57

Lexhor se présenta à la Maison des Chéroy. Il connaissait un peu l’histoire de cette famille de grande renommée dans le Duché d’Orléans. Mais il ne connaissait que l’un de ses membres, le Baron Fur de Chéroy. Un homme bon et facile d’abord, qu’il côtoyait presque quotidiennement
Il se présentait ce jour pour une affaire si invraisemblable…qu’il n’aurait jamais pensé à tel scenario…

Il avait, en effet, il y a quelques semaines, appris une douloureuse vérité…
Il s’approcha de la bâtisse, essayant d’attirer l’attention…puis se décida à frapper à la porte…Il ne savait pas ce qu’il allait trouver derrière, ni quel accueil il allait recevoir…

Un garde lui ouvrit et après avoir annoncé le motif de sa visite, on lui indqua qu’il devait se présenter dans la grande salle…
Il se présenta alors et s’inclina respectueusement devant le Duc qui l’invita à parler…



Bonjour mon Duc, je me présente, Lexhor D’Amahir, de Gien. Vous ne me connaissez surement pas…mais moi j’ai bien sûr beaucoup entendu parler de vous…Je me présente à vous en rapport avec l’annonce que vous avez passé récemment…Je vais vous conter mon histoire si vous me le permettez…

J’ai appris récemment que mes parents ne sont pas mes géniteurs…mais mes tuteurs… Je suis en réalité le fils caché de la célèbre giennoise, Frénégonde Triquard, ce qui fait de d’Ancelot Hullac et Sebbe de Valrose mes cousin…Et que voulez-vous que ça me fasse ?, allez-vous me dire…Et bien j’y viens messire…Ma mère m’a raconté ce qu’il s’est passé…Mon père était un homme de passage à Gien. Il s’était retrouvé sans le sous lui a-t-il dit, sans trop s’attarder sur le pourquoi. Il a séduit ma mère qui, la pauvre, a succomber à son charme…et s’adonna aux plaisirs de la chaire…Elle ne pensait pas à mal et était certaine de l’épouser…Le pauvre était sans le sous et si tendre et attentionné envers elle…Mais cet homme qui s’était fait appelé Elmer, profita de la naïveté de ma mère pour filer avec ses économies durant une des nuits suivants leur rencontre. Elle tomba enceinte et attendit patiemment qu’il revienne mais elle n’eu jamais de nouvelles…Un an après jour pour jour, alors que je n’étais âgé que de trois mois à peine, ma mère décida de me confier à un couple, ses meilleurs amis qui désespéraient d’avoir un enfant.
Vous allez me dire que je n’ai toujours pas présenté clairement le pourquoi de ma visite…
Et bien messire, votre annonce m’a glacé le sang ! Lorsque j’ai appris la nouvelle de mes origines, j’ai entamé secrètement des recherches pour connaitre ma paternité…Je les ai ensuite croisée avec celle de ma mère…et un nom inconnu est apparu…celui de la famille de Saint-Denis les ponts…Je n’oserai dire que mon véritable père est votre vassal…Je ne puis qu’en effleurer l’idée mais il est surement plus réaliste de penser à un frère, un cousin, un neveu que sais-je, de cet homme qui semble incapable de faire une telle chose…
Je ne viens pas ici pour salir le nom de votre ami…Je n’en ai encore parlé à personne…Je demande seulement votre aide afin de savoir si je fais fausse route…et si je ne me trompe pas, pour retrouver mon père…

Merci d’avoir pris un peu de votre temps précieux…Je reste à votre disposition…


Lexhor s'inclina de nouveau et attendit ne éventuelle réponse du duc ou un signe de sa part lui donnant congé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riwan Nathan

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Dim 27 Avr - 17:51

Lorsqu'on m'appris que le Duc de Dunois cherchait l'héritier de son vassal décédés, je bénis les réseaux bretons. L'occasion était belle...

Je me fis remettre un parchemin et me mis à l'écriture. Il fallait que j'invente une histoire plausible si je voulais avoir une chance de remporter le pactole.
Je ne devais pas trop en dire non plus...

Senan, mon valet, était toujours là. Bien que sourd de naissance et muet de par ma volonté, ou peut -être à cause de cela, je m'adressa à lui, comme pour me parler à moi même:


Vois-tu, ce Fauville est pair de France. Il est toujours bon d'être vassal d'un pair. Je sais bien que ca risque d'être mal vue en Bretagne. Mais bon...
De toutes façons je devrais bientôt accompagner Mère en Provence.
Et puis je suis pas forcés de leurs dires. Avec un peu de chance personne n'en saura rien.

Bien, alors quel lien de parenté invoquer. Hummmm, ce me semble compliqué voir risqué d'affirmer que ce... heuu...

Je me replongea dans le rapport qu'on m'avait remis pour y retrouver le nom: Francois de Saint Denis les Ponts est apparentés aux Brocéliande. Mon grand-père de Duc à publier notre généalogie, donc Fauville aurait tôt fait de découvrir la supercherie.
Donc il me faut inventer du côté de mon lépreux de père.

Quel ironie ! Je l'ai tué entre autre chose parcequ'il a renoncé à ses terres et son titre et par là même m'a déshérités, et il va peut être, bien involontairement, me permettre de récupérer une seigneurie.

Alors... Le lépreux à eu une famille quand il a épousé ma Mère Driweg, la Baronne d'Anast. Quel bêtise elle a fait là ! Mais bon, elle ne s'en est toujours pas rendu compte. Enfin, il a disparu maintenant...
Donc puisque personne ne connaît sa famille ca ne devrait pas être compliqués d'inventer une filiation...



Je commenças alors à rédiger la lettre:

Citation :
Demat Votre Grace,

La triste nouvelle vient de me parvenir, François de Saint Denis les Ponts est malheureusement décédés.
Nous ne nous connaissons pas, bien que votre réputation soit parvenus jusqu'à mes oreilles. Si je me permets de vous écrire c'est bien à cause de cette triste nouvelle.
Il y a peu de temps, mon Père, Feu le Baron de Concoret, que vous avez croisés une fois alors que vous étiez Juge dans le Maine et que lui était procureur en Bretagne, est décédés lui aussi.
Cependant, avant de rejoindre Aristote, il a eu le temps de me parler de sa vie. Il m'a entre autre révélés être le neveu du cousin de Feu votre Vassal.
Ils ne se sont guère fréquentés, mon Père, étant breton, a préférés couper les ponts.
Cependant j'aurais beaucoup aimés le connaître. Aristote en aura décidés autrement... Mais peut être me reste-il un espoir. Vous devez certainement savoir si il lui reste d'autres familles. J'aimerais beaucoup les rencontrer.
Et j'aimerais également savoir ce qu'il advient de l'héritage.
Enfin, je m'excuse de ne pouvoir me présenter en personne, mais la guerre entre la Bretagne et le Domaine de Sa Majesté fait rage, et je suis bloqués de l'autre côté de la frontière.

Cordialement,
Riwan Nathan de Brocéliande.

Rieux, d'ar Sul 27 a viz Ebrel 1456

Une fois rédigés, je la confia à un messager de confiance, qui, la remit à qui de droits.




hrp: bien évidemment, je ne pense pas une seconde que je pourrais récupérer le titre, mais l'occasion était trop belle pour que riwan la loupe.

Et je dois passer un ptit bonjour de LJD Driweg/Nindë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levan14



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Lun 28 Avr - 22:09

Levan14 arriva dans ce château où il n'était jamais venu. A l'entrée il vit un garde et alla vers lui.


Bonjour monsieur. Pouvez-vous me dire où je puis trouver Sieur Fauville?



Bien sûr monsieur. Mon maître se trouve dans la grande salle là où il reçoit les personnes pour la succession de notre bon seigneur qui est mort il y a peu.



A bon? Votre seigneur est mort? Quel triste nouvelle. Moi qui venais justement le voir de Verneuil. Savez-vous si je puis voir le Seigneur Fauville?



Oui bien sûr car il reçoit justement en ce moment les prétendants à la succession de notre défunt.


Fort bien je vais allé lui parler. Merci pour tout.



Mais de rien monsieur.


Levan14 se dirigea vers la grande salle. Là il vit sieur Fauville. Il le reconnu directement car dans la maison où il vivait il y avait un portrait de lui accompagné de François de Saint Denis les Ponts.

Il s'avança vers lui et s'inclina.


Bonjour Seigneur Fauville. Je viens d'apprendre la mort de François de Saint Denis les Ponts. Sachez que cela me chagrine très fortement. Oui vous ne me connaissez pas mais sachez aussi que moi je vous connais. Mais comme je viens de vous le dire je ne savais point que Sieur François était décédé . C'est un de vos garde qui me la dit. Je venais justement pour me présenter à lui et à vous.

Alors voilà en quelques mots pour vous dire qui je suis, je suis le frère jumeau de sieur François. Bien sur presque personne n'est au courant car notre mère nous à séparé dés notre naissance car elle ne pouvait pas s'occuper de nous deux après son accouchement qui l'avait très fortement épuisée et qui était fort souffrante. Elle m'a donc confier à une femme de la campagne. Elle donnait régulièrement des nouvelles de moi à ma vrai mère. J'ai reçu une bonne éducation par cette mère ce qui ma permit maintenant d'être Bailli d'Alençon et bientôt procureur. J'occupe d'autres postes dans ce duché tel que JAP ou encore sergent de police et futur sergent de l'ost et j'ai été aussi prévôt. Mais il y a 1an ma mère adoptive, car on peut l'appeler comme cela, me dit toute la vérité. Je ne suis pas venu ici avant car je ne savais pas comment vous l'annoncer. Mais aujourd'hui j'ai pris mon courage à 2 mains et je me suis présenté ici. Mais j'ai appris que mon frère jumeau été mort il y a peu. Cela me déçois car j'aurais tant aimé le connaître. Qui sais peut-être nous nous serions bien entendu. On aurait pu tout les deux faire des parties de chasse faire de l'escrime et pleins d'autres chose. Mais je me rend comte que j'aurais du venir plutôt. Mais bon il ne faut pas se lamenter pour des choses qui sont passé.

Voilà toute ma vie. Je me doute aussi que vous vous dites que vous auriez aussi pu faire des choses avec lui que vous n'avez pas faits.

Mais bon maintenant j'ai aussi une autre idées qui me trotte dans la tête depuis fort fort peu. Comme mon frère n'a pas d'héritier je me propose pour la succession du Seigneur François de Saint Denis les Ponts car je suis son frère. Si vous me choisissez comme successeur je vous promet que j'essayerais de faire aussi bien que mon frère la fait lorsqu'il était dans ce monde et non près d'Aristote.


Sur c'est mots il s'inclina de nouveau et alla se mettre tout près des 3 autres prétendant à la succession de son frère François de Saint Denis les Ponts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroch



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Sam 3 Mai - 18:56

waroch entra dans la demeure qu'il connaissait vaguement pour y avoir déjà mis les pied

Bien le bonjours, où puis je trouver quelqu'un à qui m'adresser ?

dit il au premier serviteur venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waroch



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   Lun 5 Mai - 19:22

Après s'être fait indiquer la salle de reception Waroch entre, salue respectueusement l'ex-Duc et lui adresse la parole.

Permettez moi de me raconter mon histoire. Je fus abandonné par mes parents à ma naissance et recueillit parmi une meute de loup qui m'aurait nourrie je ne sais combien de temps par le premier Maire puis curé de Patay Math68. Ma jeunesse est donc sombre. J'ai vécu parmi les villageois de Patay
jusqu'à être reconnue par eux comme Maire. Ce qui m'a permi par la suite de rejoindre le Conseil ducale. Mes origines étant inconnue on me prénomma
Waroch du nom d'un Vieux Roi Breton je ne sais à vrai dire plus pourquoi. Je n'ai donc jamais eu de nom jamais eu de famille. Mes parents étaient peut être des nobles peut être des pauvres paysans, même si je pense pour la première solution car des paysans ont trop besoin de bras pour abandonner ainsi un enfant. Je suis pationné depuis toujours par l'Héraldique et j'ai entreprit de nombreuses recherches sur le sujet. J'ai recueillit des témoignages de vieux habitants et autres pistes car je suis aussi féru d'enquêtes. J'ai appris finalement ma parenté avec un certain Saint-Denis confirmant mes présupposé sur des parents de bonnes familles. J'aurais aimé questionné ce messire François de Saint Denis qui aurait pu m'en dire plus mais celon mes sources, je serais le fils du frère cadet de François de Saint Denis, Hugues de Saint Denis décédé quelques années avant son frère. Je n'ai bien sur aucune prétention et est toujours vécu dans la condition paysanne. Cependant si vous voulez que je vous fournisse mes informations en détail afin de mener à votre tour l'enquete je suis à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Succession de Francois de Saint Denis les Ponts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Succession de Francois de Saint Denis les Ponts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Denis de l'Hotel (45) Rassemblement US 2015
» Domaine Dujac Morey-Saint-Denis 2013
» Semaine du 30 août 2010: C'est la Rentrée des classes!
» Recherche de gens avec qui jouer
» Vue Du Ciel ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maisons des Chéroy :: Duché de Dunois :: La grande Salle-
Sauter vers: