Maisons des Chéroy


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aslas

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Mar 7 Mai - 22:39

Aslas avait chevauché depuis Orléans et arriva au domaine de Sennely, celui de Léanore. S'arrêtant brièvement de loin, il fit avancer son cheval et alla se présenter au poste de garde. Enlevant sa capuche, il salua.

Je suis Aslas, orléanais et je viens pour prendre mon poste d'écuyer auprès de Dame Léanore.

Il attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore

avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Mer 8 Mai - 12:57

Le garde s'était un peu assoupi. Il faut dire qu'il n'y avait pas moults visiteurs au castelet. Un cavalier arriva et ce fut à peine si le gardien l'entendit. Hubert, le supérieur surgit par derrière et le houspilla vertement

Bougre d'âne, je t'y prends à ronfler. Tu iras me nettoyer les boxes pour ta peine puisque nous avons à présent un écuyer...

SE tournant vers Aslas

Dame Léanore m'a prévenu de votre arrivée. Elle m'a chargé de vous accueillir et vous montrer les différents endroits. Elle viendra lorsqu'elle aura fini son ouvrage

Et le garde mena Aslas vers les écuries, le terrain prévu pour les entraînements et la salle d'armes. Il ne comprenait pas pourquoi une jeune dame aussi douce voulait apprendre la maniement des épées. Mais elle était la maîtresse et lui était chargé de surveiller les entrées, rien de plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslas

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Mer 8 Mai - 13:20

Aslas eut un sourire en coin amusé quand le fameux Hubert, chef des gardes de Léanore, houspilla le jeune garde chargé de la porte. Acquiesçant à ses dires, il descendit prestement de son cheval et le suivit jusqu'aux écuries.

Messire, où puis-je mettre mon cheval, s'il-vous-plait?

Hubert le mena ensuite voir le terrain d'entrainement équestre. Se plantant au milieu, il regarda la carrière et acquiesça pour lui-même avant de s'accroupir et de prendre une poignée de sable qu'il malaxa et sourit légèrement avant de laisser le sable tomber et de se relever. Il suivit ensuite le vieux garde jusqu'à la salle d'armes et approuva intérieurement Léanore. Ils pourraient bien travailler ici, ils avaient de la place et forces d'armes différentes. Il s'approcha du mur où elles étaient toutes stockées et prit une dague qu'il sortit de son fourreau. Il fut content de voir que la lame bien qu'elle devrait être affûtée, n'était pas rouillée et en bon état. Il la reposa et passa devant une armure et grimaça un peu avant de suivre Hubert. Il engagea la conversation, tranquillement.

Une bien belle demeure, n'est-ce pas messire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore

avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Mer 8 Mai - 13:56

Hubert avait bien vu le superbe étalon du sieur. Il fallait être un sacrément bon cavalier pour réussir à mater un aussi bel animal. Sûr que la jeune dame progresserait vite avec un tel instructeur. Fallait dire qu'elle n'était pas très avancée à ce niveau. C'était lui qui lui avait montré les premiers rudiments mais il n'en connaissait pas assez pour poursuivre.

Ce ne sont pas les boxes qui manquent sieur, vous pouvez mettre votre étalon près de la jument de Dame Léanore
(je vous laisse choisir l'image du cheval)

Hubert continua d'observer les gestes du nouvel "homme" de la mesnie. IL avait des gestes sûrs et experts. Hubert en fut rassurée, la jeune dame était dans de bonnes mains. Il ne savait pas pourquoi ni comment mais il sentait que la Dame n'était pas toujours sereine depuis son retour des Flandres sans son époux. Il se souvint de ce matin d'automne où elle était revenue avec des ecchymoses et une sorte de tristesse dans le regard. Elle n'avait jamais parlé de rien mais parfois elle sursautait lorsqu'il arrivait un peu brusquement. IL sortit de ses pensées pour répondre

OUi messire, une bien belle demeure. Elle a été laissée un peu à l'abandon pendant quelques années mais Dame Léanore s'évertue à lui redonner vie. J'ai avec moi deux hommes pour garder l'entrée. Au château il y a une cuisinière et une servante. Donc vous voyez elle ne mène pas grand train. Elle aime la simplicité et c'est ce que nous apprécions chez elle.

Il rougit un peu se surprenant à se laisser aller à quelques confidences. Mais il voulait montrer aussi à l'homme qui était encore inconnu pour lui, que les gens étaient dévoués à la châtelaine et que eux aussi veillaient sur elle. Il planta son regard dans celui de Aslas. Oui pour sûr lui même donnerait sa vie pour elle et il voulait lui dire qu'il lui donnerait sa confiance que petit à petit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslas

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Mer 8 Mai - 17:53

Aslas remarqua le regard admiratif du messire devant son étalon et sourit, fier de celui-ci. Avisant le box à côté de celui d'une belle jument alezane pourvue de superbes balzanes haut chaussées, Aslas ouvrit la porte du box et emmena Otello à l'intérieur. Il observa quelques instants la jument : elle était bien équilibrée et fine, ce dernier fait interpella le brun car ça n'en faisait pas un cheval idéal pour les joutes mais on verrait ça plus tard. Sa tête portait une marque "belle-face", c'est-à-dire qu'elle lui recouvrait toute la face. Appréciateur, il sourit doucement en la voyant s'approcher pour humer leur odeur. Se tournant vers son étalon, il le dessella rapidement, lui enleva sa bride et vérifia qu'il avait de l'eau et de la paille en abondance avant de sortir du box. Passant devant la jument, il la flatta et elle se laissa faire, douce et tranquille. Il sourit franchement cette fois-ci et lui caressa le chanfrein avant de suivre son guide qui l'attendait.

Très belle jument et adorable avec ça... Un bon choix de la part de votre châtelaine, messire. Quel est son nom au juste?

Puis, après avoir vu le terrain d'entraînement équestre et la salle d'armes, devant sa question et la réponse du messire, il sourit franchement, non par moquerie mais devant cet éloge qui ne le surprenait guère de Léanore. Il comprit que les serviteurs du château aimait réellement leur maîtresse et qu'ils essayaient de la protéger et de la servir du mieux qu'ils pouvaient. Il se promit de montrer le même zèle, la Dame le méritait et elle avait déjà obtenu de lui son respect, ce qui était important pour le brun. Quand le messire le regarda dans les yeux, Aslas ne chercha pas à se détourner. Ses yeux glaciers étaient sans crainte, calmes et sans faille mais sans menace non plus. Son regard était droit et sincère.

Votre maîtresse est désormais la mienne et je suis prêt à donner ma vie pour elle, autant que vous. Je ferais mon devoir comme il se doit, messire, j'y compte bien.

Il attendit la réponse, serein car disant une vérité qui lui avait éclaté à la figure devant les dires du chef des gardes, quelques instants plus tôt mais qu'il n'avait pas réalisé jusqu'à maintenant. Cela fait, il était sûr de lui et ses choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore

avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Jeu 9 Mai - 8:46

Aslas ne détourna pas son regard ce qu'apprécia le vieil Hubert et il décida au fond de lui d'accorder une once de confiance. Le temps ferait le reste.

La jument se nomme Fleur sieur Aslas. Moi je n'y connais rien en chevaux et peut être qu'elle n'est pas adaptée pour les joutes mais Dame Léanore n'a que celle-ci.

Ce fut sur ces mots que Léanore apparut. Elle quittait son bureau où elle se livrait à la correspondance et comme d'habitude, aussitôt l'ouvrage terminé, elle cherchait toujours à prendre l'air. C'est tout naturellement qu'elle arrivait dans la cour.

Sieur Aslas, vous voici donc arrivé......et vous nous apporté un petit rayon de soleil on dirait.

Elle se tourna vers le vieux garde et tout sourire

Hubert je suppose que vous lui avez montré les endroits où il oeuvrera.....

L'homme s'inclina légèrement et répondit

Oui Dame....Si vous permettez je vais rejoindre les jeunes à l'entrée.... Z'ont encore besoin de surveillance

Léanore acquiesça d'un hochement de tête et son regard revint vers Aslas

Est-ce que tout vous paraît conforme Aslas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslas

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Jeu 9 Mai - 21:15

Aslas aperçut un éclat appréciateur dans le regard d'Hubert et sourit légèrement. Le nom de la jument le surprit un peu son ingénuité mais il ne dit rien. Le chef des gardes s'est redressé brusquement, regardant derrière l'épaule d'Aslas. Celui-ci se retourna donc et vit Léanore se diriger vers eux, fidèle image de la sérénité. Il inclina profondément la tête vers elle, signe de son respect et la salua.

Bien le bonjour, Dame Léanore, comment allez-vous en cette belle matinée? Un peu de soleil ne peut faire de mal, tant au terrain, qu'aux chevaux et qu'à notre humeur!

Se faisant, il sourit en coin et leva la tête vers les quelques rayons de soleil perçant les nuages, tenaces. Oui, on lui avait montrer ce qui allait devenir son quotidien et il salua Hubert quand il repartit vers l'entrée pour houspiller le jeune garde qui s'était peut-être fait relever, après tout. Un sourire amusé fleurit sur sa face en regardant le vieil homme se retirer et partir vers le portail en bougonnant. Il avait remarqué avec quelle déférence il avait parlé à Léanore et cela le faisait sourire, son intuition était juste : le vieil homme mourrait pour sa châtelaine. Il sentit le regard de cette dernière sur lui et se retourna vers elle. Il décida d'être franc.

Le terrain d'entrainement équestre est très bien entretenu et vous allez pouvoir progresser de ce côté-là ainsi que la salle d'armes. A ce que j'ai vu, certaines armes auraient peut-être besoin d’être affûter mais j'en fais mon affaire si vous me permettez d'accéder à toutes les armes de cette salle. Je le ferais portion par portion. Hum, j'ai d'ailleurs une question : voulez-vous seulement savoir manier l'épée ou également les poignards, dagues, couteau à lancer, masses etc? Il lui sourit, avant de continuer sur sa lancée sans attendre sa réponse qu'elle donnerait ensuite. Le seul vrai problème qui va se poser, Léanore, est votre cheval. Je crains que Fleur ne soit pas franchement faite pour les joutes. On peut essayer de faire avec ou vous achetez un deuxième cheval, exprès pour les joutes. Vous le voyez, je suis franc, mais ça va être une qualité que vous allez apprécier dans les mois à venir, je vous le promets.

Ses yeux glaciers se plantèrent dans les siens, sérieux et froids sans être glaciaux. Il comptait bien être vraiment ce qu'elle lui avait proposé et qu'il avait accepté : un instructeur équestre, un maître d'armes, un écuyer et un garde du corps accompli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore

avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Ven 10 Mai - 11:56

Léanore sourit en voyant son chef de garde partir. Elle avait une certaine tendresse pour lui, peut être était-ce parce qu'il avait été lé premier à l'accueillir ici. En fait elle aimait vraiment tendrement et sincèrement chacune des personnes qui travaillait pour elle. Il ne se passait pas une semaine sans qu'elle eut à prodiguer des soins ou donner des remèdes : une ampoule, une brûlure en cuisine, une coupure, un début de refroidissement. Il lui arrivait aussi d'intervenir chez les quelques paysans du domaine. Elle était leur châtelaine et se devait de les protéger, tout comme faisait sa suzeraine pour elle. Un juste retour des choses qu'elle recevait.

Vous avez carte blanche pour tout ce qui concerne chevaux et armes Aslas. Si vous pensez qu'il faille des améliorations, faites sauf si cela demande des frais importants. C'est une petite seigneurie et chaque écu compte.

A l'évocation de sa jument, une petite ombre passa sur son visage. C'était un cadeau de son époux. OUi il fallait encore dire cela, le divorce n'avait toujours pas été prononcé. Elle commençait à s'impatienter de ce côté là et elle envisageait sérieusement de frapper haut afin que le prélat se réveille. Au moins un point positif, son époux ne la harcelait plus. Fallait-il s'en méfier. Elle savait qu'il était parti en guerre avec l'ost et cela devait bien l'occuper. Il fallait bien quand même apporter des explications bien que cela lui déplaisait d'aborder le sujet du mari.

POur tout vous dire, Fleur est un cadeau de mon...... époux. A l'époque elle n'était pas destinée aux joutes mais plus aux promenades ou voyages. Mais voilà, j'ai décidé de participer aux joutes pour représenter mon domaine et donc celui de ma suzeraine. Je suis consciente qu'elle n'est pas vraiment adaptée à cela. Je l'aime beaucoup, elle est très douce et je tremble à chaque fois que nous joutons de peur qu'elle ne reçoive un mauvais coup. En général les jouteurs sont habiles et la lance heurte l'écu ou le vent. Mais on peut parfois tomber sur un novice et ....


Elle repensa à différentes échanges lors des joutes

Je suis d'accord pour l'achat d'un cheval plus adapté. Vous irez voir quelques écuries et ferez une sélection.

Elle espérait que cela n'entrainerait pas trop de dépenses. La production de cotignac était bien sur le bon chemin et les cognassiers en fleurs promettaient une belle récolte. Elle rit lorsqu'il énuméra toutes les armes qu'elle pourrait apprendre à manier

Oh par ARistote !!!!! L'épée sera suffisante je pense. En joute nous l'utilisons que lorsque les deux cavaliers chutent et qu'il faut les départager. Je n'ai pas vraiment l'âme d'une combattante.


Devait -elle avouer ?

J'avoue que j'ai toujours sur moi une petit poignard pour me défendre mais....

Elle déglutit difficilement

Je n'ai pas eu le temps de m'en servir l'autre jour dans la forêt...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslas

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Ven 10 Mai - 13:26

Aslas sourit en voyant l'affection que Léanore avait elle aussi pour le chef des gardes. Hum... Une relation équilibrée et juste, bonne chose. Léanore vivait donc dans un endroit accueillant où aucun ennemi ne complotait dans son dos à tout instant et toutes ses gens lui étaient acquis non pas par l'argent mais par des rapports sains et respectueux. Encore mieux! Il acquiesça aux dires de Léanore.

De ce côté-là, je ne ferais jamais rien sans vous en toucher un mot. Pour l'affûtage de certaines armes qui serait bien utile si jamais une attaque a lieu, je le ferais moi-même, aucun problème de ce côté-là donc.

Sa jument lui tenait à cœur, il le voyait bien. Sa tendresse pour Fleur était importante et Aslas s'en félicitait. Si Léanore pouvait concevoir avoir une réelle affection pour sa monture, alors les cours d'équitation seront bien plus simples même si certaines bases seront revues pour qu'elle soit bien en confiance. Et trouver un bon cheval de joute, calme, puissant sans être fougueux... Quel programme! Il s'en délectait d'avance.

J'irais faire un tour dans la région, Léanore. J'ai une petite idée de ce qu'il vous faut et je ferais une sélection. Quand vous le voudrez, vous viendrez avec moi pour aller les voir et vous choisirez. Il faut que vous vous sentiez en confiance avec votre nouveau cheval et qu'il vous plaise, sans cela, ça ne marchera pas. En joute, comme vous avez pu le constater, vous devez absolument avoir confiance en votre cheval sinon, vous ne pouvez vous concentrer sur la joute en elle-même et ça en devient dangereux. Un erreur d'inattention peut être fatale.

Un sourire amusé naquit sur ses lèvres au rire de Léanore.

Je comprends très bien que vous ayez toujours un poignard sur vous mais, si vous le voulez bien, je vous montrerais quelques bottes et une petite base afin que cette arme ne soit pas uniquement faite pour faire peur... Vous pourriez tomber sur pire qu'un petit bandit et vous n’effrayeriez personne avec ça. La situation était différente dans la forêt car vous ne l'avez pas senti venir. Ça aussi, ce sera à voir.

Aslas rit et sourit largement à Léanore.

Dame, nous allons avoir du pain sur la planche mais quand j'en aurais fini, vous saurez monter à cheval sans problème, manier l'épée pour les joutes et les rudiments de l'utilisation d'un poignard ainsi que savoir parer quelques attaques surprises. Vous vous sentirez bien plus en confiance ainsi et tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore

avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Sam 11 Mai - 19:19

Les paroles étaient rassurantes et Aslas semblait maîtriser son sujet. Elle frissonna un instant lorsqu'il évoqua la possibilité d'une attaque du château mais repoussa rapidement l'idée. Sennely n'était qu'une petite seigneurie sans apparat et sans richesse. Et elle avait confiance en l'armée orléanaise qui patrouillait un peu partout.

Elle l'écouta, son regard noir posé sereinement sur lui. Elle se prit à imaginer ce que serait sa future monture pour les joutes. Il se vit déjà galopant dans la forêt, le vent qui fouetterait son visage, maîtrisant parfaitement l'animal. Un sourire furtif trahit ses pensées. Elle se reprit

Très bien Aslas, ce programme me convient parfaitement. Je suis consciente qu'il y a du travail mais je pense être une élève studieuse et volontaire. Donc nous commencerons les leçons dès que vous serez prêt.

En attendant, sachez que vous êtes libre d'aller et venir dans le domaine Aslas : les étangs, la forêt, les champs en prenant garde aux cultures bien sûr. Les paysans travaillent si dur pour parfois peu de résultat. Mais je vous fais confiance là-dessus.

Comme le temps passait vite, et sexte sonnait déjà au loin.

Aslas il est temps pour moi d'aller voir aux cuisines si le repas est prêt. Vous prenez vos repas ici bien sûr.....

Elle se doutait qu'il allait refuser

Si vous apportez quelque lapin ou perdrix à la cuisinière, je suis sûre qu'elle vous en remerciera en vous donnant un bon morceau de rôti.


Elle espérait son sourire et son ton convaincant. Elle le salua de la tête avant de prendre la direction des communs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslas

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   Dim 12 Mai - 22:09

Aslas apprécia d'avoir carte blanche pour aller dans tout le domaine, ce qu'il n'aurait manqué de faire, et surtout sur son apprentissage. Il allait pouvoir faire quelques remarques sans qu'elle prenne la mouche, alors elle progresserait vraiment. Un sourire éclaira son visage et il se passa la main dans ses cheveux bruns un peu fous et coupés courts.

Le plus important pour que vous progressiez, Léanore, est d'avoir la volonté et ensuite, d'avoir de l'humilité. Mais je sais que vous avez ces deux qualités donc tout se passera bien. On ne peut pas être élève et dire que l'on sait tout. Avant, j'ai aidé une Demoiselle noble et je n'ai pas supporté, pour être franc. Elle était arrogante et imbue d'elle-même, je ne pouvais dire une remarque sur sa position, ce qu'elle faisait sans qu'elle me nargue et me méprise. Ça a tourné très court et j'ai claqué la porte très vite. Ici, je sais que ce ne sera pas pareil alors je suis confiant pour la suite.

Je vous remercie de cette liberté d'aller où je veux sur le domaine, j'apprécie énormément car j'allais vous le demander. Vous me connaissez assez pour savoir combien la forêt m'est chère...


Il lui sourit puis entendit une cloche sonnant sexte. La proposition de Léanore le fit sourire légèrement en coin.

Je vous remercie de votre fort généreuse proposition Dame Léanore mais je préférerais ne pas dépendre des cuisines du château, si cela ne vous dérange pas. Si je n'ai pas le choix, je viendrais échanger quelques lapins contre un repas.

Il lui fit comprendre par l'intensité de son regard bleu que ça le touchait mais qu'il ne voulait pas de cela, que ça l'emprisonnerait plus qu'autre chose.

Bonne journée, Dame Léanore...

Il inclina profondément la tête vers elle en signe de respect et recula de quelques pas, le temps qu'elle parte puis se retourna et alla aux écuries s'occuper de Fleur et Otello.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'un écuyer-garde du corps-maître d'arme-instructeur équestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les combinaison d'armes pour XV-84
» [3000]Une armée fluff, sans grande compétition
» Evangeline - collection 2011
» Elizabeth
» armes GN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maisons des Chéroy :: Seigneurie de Sennely :: Hall d'entrée et jardins-
Sauter vers: