Maisons des Chéroy


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Premiers pas d'une gouvernante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Premiers pas d'une gouvernante   Mar 20 Nov - 16:20

[Tout d'abord excusez-moi du retard, je ne venais plus sur le forum que très rarement n'aillant eu aucune nouvelle, merci à Aurore de m'avoir prévenu]

Mamaion de Nanteuil, la lettre du Duc à la main se dirigea vers la salle de musique, où elle devait faire la connaissance avec son nouvel élève et commencer à lui donner des leçons. Elle entra quelque peu nerveuse, il fallait bien l'avouer, et un peu perdue, étant peu habituée aux grandes demeures comme celle-ci. Elle devait être la gouvernante du petit Hadrian. Elle espérait que la rencontre se passerait bien, pour tous les deux.

En entrant dans la salle, elle remarqua l'ameublement raffiné et les instruments de musique. Elle avait appris dans son enfance à jouer du piano, mais n'avait eu que très peu d'occasion de pratiquer depuis son arrivée à Orléans. Elle alla s'installer à une table en attendant son élève.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Jeu 22 Nov - 19:29

Hadrian venait d'apprendre la nouvelle, son père lui avait annoncé. L'on venait de lui nommer une gouvernante, qui devait lui enseigner quelques petites choses utiles et agréable à connaitre. Alexandre, le duc, son père, avait continué en disant que la dite gouvernante l'attendait dans la salle de musique. Après avoir fait un tour dans sa chambre, pour, entre autre, rajuster son habit qui était très élégant et de très bons tissus, il se dirigea vers cette salle, la salle où le bruit et si beau et où écouter ne relève pas un grand ennui. Il faut avouer, que le petit était assez angoissé, et même peureux à l'idée d'aller voir cette dame ou demoiselle qu'il ne connaissait pas le moins du monde, pour dire, il ne connaissait même pas son prénom ou son nom... Peut être aurait-il dû se renseigner à son sujet, pour une approche plus simpatique ..? Il n'eut pas plus de temps pour résoudre cette question qu'il était arrivé au couloir de la salle de musique. D'ailleurs, pourquoi la salle de musique ? Voulait-on lui apprendre un instrument ?

Hadrian entra dans la salle et l'examina, la salle. Il la trouva plutôt belle et il aperçut une dame, plutôt charmante, assise à une table, l'air pensive ou nostalgique. L'enfant s'approcha de cette dernière d'une démarche hésitante et le sourire timide. Il lui fit une révérence, il paraissait que cela était très poli et, en plus, le petit s'était entrainé auparavant pour en faire de très belle, ce qu'il maitrisé d’ailleurs, alors il en faisait un peu à tout le monde. Enfin, il se releva et lui adressa la parole.

Le Bonjour, dame ! Je suis Hadrian de Chéroy et je présume que vous êtes... Ma gouvernante ? Il lui adressa un grand sourire. Il me semble que vous allez m'enseigner, me cultiver probablement. Que comptez-vous me faire faire ?

Il attendit ses réponses en regardant cette femme qui avait l'air très simpatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre

avatar

Nombre de messages : 2455
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Ven 23 Nov - 0:51

En père attentif, le Duc s'était bien gardé de se montrer aux alentours de la salle de musique. Il s'était contenté d'envoyer son fils au front. Mais il avait prit d'autres chemins pour pouvoir suivre la progression de son fils et la manière dont il recevrait les enseignements de sa préceptrice.

Le Duc serait bientôt fixé sur les aptitudes du petit d'homme.

_________________
Alexandre de Chéroy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.duchedorleans.org/chateau
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Ven 23 Nov - 14:59

Mamaion, toujours à ses pensées, vit arriver le jeune homme. Il avait l'air aussi intimidé qu'elle, tant mieux après tout, ça facilitera le contacte! Elle lui fit la révérence, étrange de la faire à un enfant, c'était une première pour elle. Puis elle lui sourit chaleureusement, comme elle en avait l'habitude.

Bonjour! Je suis heureuse de faire votre connaissance. Je m'appelle Mamaion de Nanteuil, et je suis effectivement votre gouvernante, grâce à la bonté de votre père.

Non ce n'était pas pour le mettre dans sa poche en étant gentille, c'était sa nature.

Je suis effectivement là pour vous apprendre toute sorte de chose. Mais avant de vous dire exactement ce que je vous enseignerais, peut être qu'une petite présentation s'impose. Après tout je suis autant une inconnue pour vous, que vous l'êtes pour moi.
Léger rire, elle l'invita de la main à venir s'assoir en face d'elle.

Je vais commencé, si ça peut vous mettre en confiance. Donc je m'appelle Mamaion, je suis âgée de 20ans. Ne vous méprenez pas, vous ne rencontrez pas souvent une femme qui vous avouera son âge!
J'ai été mariée, mais mon mari est mort il y quelques années. Je suis maman de trois enfants de 5 et 10 ans*. J'habite à Orléans où j'ai deux postes à la mairie, je suis tribun, c'est la personne qui est chargée d'accueillir les nouvelles personnes, d'aider ceux qui en ont besoin, conseiller... et je suis aussi responsable de la corporation pain, c'est à dire que je m'occupe, j'aide, toutes les personnes possèdant un champ de blé, un moulin ou une boulangerie. Mais nous pourrons parler de cela plus tard si vous le souhaitez, je ne vais pas vous raconter tous les petits détails, vous vous ennuiriez vite!


Elle réfléchis quelques secondes.

Ce que vous devez savoir de moi c'est que je suis quelqu'un de très optimiste, qui aime être avec les gens, les aider, leur apprendre des choses. Je suis la plupart du temps de bonne humeur. Sinon je suis très respectueuse des règles et je veux qu'elles soient respectées. Je sais être sévère quand il y a besoin.

Elle lui sourit, puis réfléchit encore.

Hum... voilà je crois que je t'ai tout dit, si vous avez des questions n'hésitez pas. Maintenant à vous de vous présenter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mer 28 Nov - 19:12

Le petit Hadrian, avec le sourire, écoutait la dame, celle qu'il appellera sa gouvernante, attentivement. Il se rendit compte que son approche avec cette dame, Mamaion, n'était pas terrible même pas terrible du tout. Enfin, cela n'avait pas ôté le sourire de la dame et celui d'Hadrian. Et là, on lui demanda de se "décrire" en quelques mots. Que dire ? Il réfléchit un court instant, laissant alors un petit vide dans la salle de musique. Une fois fait il se lança dans sa description.

Alors, pour ma part. Je m'appelle donc Hadrian j'ai sept ans je suis le fils du ducs, Alexandre et de la duchesse Kali marie liselotte, j'ai une sœur et deux frères. Enfin, je ne vais pas m'attarder sur ma généalogie que vous connaissez peut être déjà et qui pourrait faire durer la conversation des heures et des heures. Au niveau de mon caractère, j'aime bien apprendre, il me semble que c'est ce qu'il faut dire à sa gouvernante...
Il fit un léger sourire. Pour le reste je ne sais trop quoi dire, je vous propose de découvrir au fur et à mesure que vous me côtoyez...


Hadrian garda toujours son sourire se demandant, encore une fois, ce qu'il allait apprendre par le biais de cette charmante et douce dame.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Jeu 29 Nov - 11:27

Mamaion l'écouta attentivement en souriant.

Je suis ravie de vous connaitre mieux, je suis tout à fait pour que l'on apprenne à se connaitre au fur et à mesure, de toute façon nous n'aurons pas tellement le choix si on veut que tout se passe bien

Elle ria légèrement.

Bon mettons nous au travail, je ne crois pas que votre père soit très heureux s'il apprend qu'on a passé tout notre temps à discuter.

Elle regarda la pièce et les instruments qui s'y trouvaient.

Tout d'abord, savez-vous jouer d'un instrument? Même juste des bases, n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Jeu 29 Nov - 18:24

En entendant rire dame Mamaion, le petit hadrian rit légèrement et doucement, lui aussi. La gouvernante reprit la parole pour dire une phrase qui ne semblait pas du tout fausse pour Hadrian, il était vrai que son père, Alexandre, et même sa mère à l’occasion, n'apprécieraient pas vraiment que leur fils et sa gouvernante fassent que de discuter. Enfin, cela dépend du sujet, cela pourrait être de la création du monde ou même de cours de langue, mais, ne nous voilons pas la face, ce n'était pas le sujet employé pour le moment. En voyant le regard de la gouvernante partir vers ces instruments, pour la plupart, tellement différent, Hadrian fit de même. Il s’arrêta, ce pendant, sur un magnifique piano qui était installait ici. Il était d'une propreté exemplaire, il n'y avait pas de poussière, peut être que quelqu’un s'en occupé et en joué, le duc ou la duchesse peut être ?

Pour vous répondre, je ne sais jouer d'aucuns instruments... Je n'ai aucunes bases en matière de musique mis à part la gamme que je pense connaitre par cœur, enfin, cette dernière n'est pas difficile à connaitre je crois que même ce qui ne reçoivent pas d'éducation le sachent...
Il fit un léger sourire qui avait tendance à monter jusqu'au oreille. Si cela peut vous aider et vous éclairer, j'aime le son que produit un piano...

L'enfant se tut, laissant la dame répondre, si elle trouve une réponse au problème que venait de lui poser le petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Ven 30 Nov - 13:36

Mamaion comprit immédiatement l'allusion. Ah le petit malin, il voulait la tester, soit, c'était tout du moins naturel pour une première rencontre. Mais elle n'allait pas céder immédiatement, après tout c'est à elle de lui apprendre quelque chose.

Je ne pense pas que tout un chacun connaisse ses gammes, tout le monde n'a pas la chance de pouvoir les apprendre ou d'avoir quelqu'un pour leur apprendre. Mais voyons les votres.

Elle s'installa au pianno

Tout d'abord, vous me ferez écouter vos gammes pendant que je vous accompagne au piano. Ensuite, je vous apprendrais une chanson, elle vous permettra d'apprendre à poser votre voix, et à travailler vos intonnations, ce travail vous sera très utile quand vous serez grand. Il est important de savoir maitriser sa voix lorsque l'on commande.

Je vous propose ensuite, pour nous reposer, de tester votre connaissance des instruments, j'ai ici des gravures d'instruments, nous verrons ce que vous connaissez. Ne prenez pas cela comme une contrainte, plutôt comme un moment d'apprentissage agréable, je suis tout à fait ouvert à toute discution où nous pourrions apprendre l'un de l'autre. De manière générale, ne prenez pas un travail comme une contrainte, plutôt comme un moyen d'apprendre et donc de grandir, car l'apprentissage permet la maturité de l'esprit. Cela vous va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Sam 1 Déc - 18:45

Hadrian écouta sa gouvernante attentivement, comme un enfant studieux et sage. Les gammes, les gammes... Peut être que ce que le petit appelait gamme n'était pas les "vraie" gammes... Il resta quelques temps perplexe et don silencieux. Mais le silence ne régnait pas dans la salle de musique puisque dame Mamaion expliquer le déroulement du cours de musique et plus particulièrement du cours de piano. Elle voulait, d'ailleurs, lui montrer des gravures d'instruments qu'il allait devoir identifié, Hadrian avait une culture très... Courte, sur les instruments. Il se satisfaisait du bruit que ces derniers produisait, enfin, sans les identifier simplement écouter sans savoir quels instruments se produisaient.

Cela me va parfaitement... Malgré que... Enfin...
Le petit était assez gêné. Les gammes, se sont bien les huit syllabe tel que "Do, Ré..." Enfin... C'est cela ?

Le petit c'était peut être trop avancé pour faciliter, de peu, la tâche de la gouvernante en lui enlevant les gammes à son programme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Dim 2 Déc - 12:20

Mamaion acquieça.

Oui Do, Re, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do. Ceci est la base de toute musique ou de tout chant. Je n'ai peut être pas été assez précise dans mes explications excusez moi. J'aimerais que vous me les récitiez aux différents niveaux de ton que je vous indiquerais grace à une note au piano. Tenez par exemple.

Elle joua un Do au piano puis récita les notes sur un ton assez bas. Puis elle fit de même avec un Ré au piano et un ton de récitation légèrement plus élevé.

Cet exercice me permettra de deviner si vous avez quelques donc pour le chant, ce qui peut toujours être utile pour divertir les Dames lors de soirées entre autre! Et puis cela permettra aussi d'entroduire la chanson pour vous exercer à controler votre voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Lun 3 Déc - 19:13

Hadrian continua de regarder sa gouvernante, il ne c'était pas trompé sur ce qu'était la gamme de musique et c'était bien ces syllabes commençant et se terminant, d'ailleurs, par Do. Les yeux du petit pétillait, heureux d'avoir eu la bonne réponse et heureux d'apprendre dans de bonne condition, avec une gouvernante très agréable et même attachante.

Ne vous excusez pas, c'est simplement moi qui aurait du percuter directement...

Il sourit et écouta dame Mamaion chanter. Elle avait une belle voix, douce, agréable à entendre et avez une connaissance de ce qu'elle faisait, ce qui renforcé la sonorité, que Hadrian pouvait qualifier de parfaite étant lui un débutant. Il se posa, donc, une question, comment la Mamaion avait appris a chanté comme cela ? Peut être est elle une musicienne professionnelle ou alors fait-elle partie d'une chorale ?


Divertir les dames, tout les moyen sont bons ! Il sourit amusé. Je veux bien essayer de refaire ce que vous venez de faire, mais je doute que cela soit comme vous, je suis qu'un amateur et ne vous arrive qu'au genoux à ce sujet. Il sourit, enfin un petit sourire étirant son côté gauche des lèvres simplement. En espérant que cela vous divertisse...

Hadrian se réinstalla sur sa chaise, pour être plus droit que droit, étant pratiquement toujours droit à son habitude, car, de ce côté là, son éducation était faite et même plutôt bien faite. Il regarda Mamaion qui commença à jouer de ses doigts sur le piano faisant résonner dans la salle de musique une petite mélodie, qui, se répétée un peu mais n'était pas désagréable et pas difficile à entrer en tête, même un peu trop vite car, ensuite, l'on garde cette mélodie pendant plus d'une semaine dans la tête venant même à la chanter en taverne ! Une dernière respiration, et le petit, de ses sept ans, produit sa gamme, sans faute, enfin normalement. " Do Ré Mi Fa Sol La Si Do ". C'était une voix d'enfant loin de celle qu'avez produit Mamaion, il y avait un brin de retenu dans la voix qu'avait produit Hadrian. D'ailleurs, la voix était plutôt aigu, n'ayant pas encore eu ce phénomène redoutable et mortel, presque, qu'est le fait de muer...
Citation :

Ayant presque tué mon ordi car je n'ai pas réussi à mettre le lien dans un mot, je le met là. Un petit aperçu et je fais sa bien, c'est l'avatar de mon perso ! Laughing
Bien évidement, mon petit n'est pas un professionnel, mais sa voix se rapproche de celle-ci...
http://www.youtube.com/watch?v=Ud9DWZtslBo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mar 4 Déc - 16:05

[Très bel voix ce petit! Merci pour la vidéo]

Elle sourit au compliment.

Oh je n'ai pas une voix extraordinaire, j'ai juste eu un bon professeur quand j'avais ton âge, mais il y a longtemps que je n'ai pas chanté pour quelqu'un d'autre que mes enfants.

Puis elle joua les notes au piano en écoutant attentivement son élève. Elle acquieça.

Bien, c'est très bien. Il faudra penser à faire ces exercices au moins une fois par jour. Sans vouloir devenir un grand chanteur, travailler sa voix est important. Quelqu'un de votre rang ne doit pas trahir ses sentiments par son intonnation.

Elle lui parlait en souriant, sa tache était compliqué sur un point, faire comprendre l'importance de son éducation à ce jeune garçon, lui faire comprendre qu'il sera une personne importante plutard, mais tout ça, sans l'effrayer ou l'angoisser. Elle devait le préparer, mais sans lui faire peur. Il était encore très jeune.

Bien maintenant on recommence, mais en récitant les gammes dans le sens inverse, comme cela.

Elle joua un Do puis chanta "DO SI LA SOL FA MI RE DO"

Et ainsi de suite jusqu'à faire toute les tons. Pensez à bien vous tenir droit, vous avez un bon maintient mais pensez toujours qu'un fil vous tire vers le haut, vous grandissez grandissez, comme cela.

Elle le fit sur elle-même en s'étirant bien et en immitant un fil au dessus de sa tête avec sa main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Dim 9 Déc - 20:57

Hadrian était fier de lui, il avait réussi le premier exercice que lui avait donné sa gouvernante, dame Mamaion. Sans prendre compte de la description qu'il avait dû faire au par avant. L'enfant sourit, ravi, du compliment que lui fit sa gouvernante. Il écouta, ensuite, les instructions qu'elle lui donna. refaire la même chose, mais à l'envers... La tête du petit se mettait en action, à réfléchir. Pour voir ce que cela donné. Il attendit que le piano se remette à faire de joli note et la petite mélodie pour commencer.

"DO SI LA SOL MI..." Hadrian s’arrêta ne sachant pas la suite et se rendant compte qu'il c'était trompé sur la dernière note. Il ne lâcha pas l'affaire et demanda à sa gouvernante, dame Mamaion de recommencer à faire danser ses doigts sur le piano. Ce qu'elle fit et le petit reprit.


"DO SI LA SOL FA MI RE DO"
Il avait réussi, et recommença sans trop cafouiller plusieurs fois à la demande de la dame Mamaion. Une fois fait il la regarda et lui demanda d'une voix douce et avec de beau petit yeux pétillants, qu'il avait.

Dites, vous aviez dit m'apprendre une chanson, quand allez vous le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mar 18 Déc - 18:40

Mamaion écouta les différents essais et acquiessa.

Voilà qui est mieux. Nous reprendrons cet exercice à chaque début de nos cours de chant. Ils sont importants, même sans vouloir devenir chanteur.

Puis il lui rappela la chanson promise. Elle fronça les sourcils.

Monsieur doit apprendre la patience, ce n'est qu'en travaillant dur et en étant patient que vous arriverez à quelque chose. Et avec légèrement plus de patience vous auriez pu vous éviter cette remarque puisque nous passons tout de suite à la chanson. Mais avant de la chanter, j'aimerais vous la faire recopier, déjà vous en aurez une copie à vous, et de plus cela me permettra de voir votre orthographe et votre écriture. Elle n'est pas bien longue, ça ne sera pas fastidieux. Et la récompense vient toujours après le travail.

Elle sortit de ses affaires, une partition, la déposa devant elle sur le piano et s'appreta à commencer à jouer.

Je vais d'abord vous la chanter, puis je vous la dicterais. Et ensuite seulement je vous l'apprendrais et nous pourrons ainsi nous amuser, car vous verrez très vite qu'elle est difficile à réciter. C'eest une chanson qui demande de bien articuler, ce qui sera très important quand vous serez grand, d'articuler pour être le plus clair possible.

Elle commença à jouer et à chanter d'une voix claire et douce.

Quand le cheval de Thomas tomba
Comment Thomas ne tomba-t-il pas?
Thomas tomba-t-il ou ne tomba-t-il pas?
Tomba-t-il à bas ou pâtit-il dun tel ébat?

Quand le cheval de Thomas tomba
Comment Thomas ne tomba-t-il pas?
Thomas tomba-t-il ou ne tomba-t-il pas?
Tomba-t-il à bas ou pâtit-il d'un tel ébat?


Elle s'arrêta, puis regarda son élève.

Elle s'appelle Le cheval de Thomas, elle te plait?

[Voici le lien où je l'ai trouvé si vous voulez ^^ http://www.comptines.net/discotheque/default.htm descendez dans la page, il y a une liste de chansons par ordre alphabétique, cliquez sur le titre pour écouter]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Sam 19 Jan - 16:35

Hadrian écouta sa gouvernante le réprimander, en quelque sorte, sur son impatiente. Il est vrai que la patience n'était pas un point fort d'Hadrian, cela était loin d'en être un. de plus, l'idée d'apprendre une chanson accompagnée d'un piano le ravissait le rendant de plus en plus impatient. L'enfant baissa les yeux devant sa gouvernante regardant même le sol jusqu'à ce que la femme parle d'autre chose, et Hadrian n'ajouta aucun commentaire.

Ensuite, sa gouvernante lui demanda de recopier la chanson qu'elle va interpréter pour voir le niveau d'orthographe du petit Chéroy. Cela ne le dérangeait pas, lui, le dernier Chéroy, était assez bon en orthographe et même en français en général, soit il n'était pas excellent mais il savait minimiser ses faute d'orthographe dans une missive importante, ou pas d'ailleurs. Hadrian sourit donc, avant d'écouter la dame de Nanteuil chanter. Le piano commença et sa gouvernante faisait des petit vocalise, rendant la mélodie de plus en plus belle. Elle commença à chanter. L'enfant ne compris pas tout, il trouva d'ailleurs que cette chanson se répétée et jouer sur des syllabes communes rendant la prononciation assez difficile voir pratiquement impossible pour la première fois que l'on le chante. Une fois la chanson fini, Hadrian inclina la tête comme pour féliciter sa gouvernante de la magnificence qu'elle venait de faire. L'enfant aimé, malgret ces quelques points négatifs et défavorables, cette petite chanson et en fit par à sa gouvernante qui lui demanda.


Elle s'appelle Le cheval de Thomas, elle te plait?


Fort bien oui ! Malgré qu'elle m'a l'air très difficile à apprendre et que je n'ai pas tout compris à l'histoire, si l'on peut parler d'histoire. Mais l'air et la mélodie corrige ces petites imperfections de mon point de vue. d'ailleurs cela me donne une image de chevalier...

Hadrian sourit légèrement, ne voulant pas que sa phrase soit mal prise par sa gouvernante. Pour finir, il se munit d'un parchemin trainant sur la table non loin de piano et d'une plume qui était au même endroit que le parchemin. Il y avait aussi un encrier à moitié remplit ce qui devrait suffire pour recopier cette petit chansonnette. Il regarda ensuite sa gouvernante montrant qu'il était prêt pour la dictée.

_________________

En construction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Dim 27 Jan - 20:13

Mamaion sourit.

En effet la chanson est compliquée de prime abord. Mais comme je l'ai dit elle a pour but principal l'articulation.

Puis le jeune homme prit un parchemin et une plume et attendit la dictée.

Copier cette chanson vous permettra aussi de pouvoir mieux l'appréhender, il est toujours plus simple d'apprendre une chanson quand on a les paroles sous les yeux.
Allons y maintenant.

Quand le cheval de Thomas tomba
Comment Thomas ne tomba-t-il pas?
Thomas tomba-t-il ou ne tomba-t-il pas?
Tomba-t-il à bas ou pâtit-il d'un tel ébat?


Mamaion répéta doucement et clairement chaque vers deux fois, laissant le petit homme écrire à son rythme. Puis une fois cela fait elle lu derrière son épaule.

C'est très bien, vous avez seulement oublié l'accent circonflexe sur le mot "pâtit".
Maintenant si vous le voulez bien on va essayer de mieux comprendre chaque vers.


Elle s'assit à côté d'Hadrian et commenca par lire le premier vers, tout en suivant la ligne de son doigt.

"Quand le cheval de Thomas tomba", celui là me semble clair. Thomas apparait comme le héro de cette chansonette. Peut être un chevalier?

Elle sourit puis continua

"Comment Thomas ne tomba-t-il pas?" voilà que nous arrivons au centre du problème. Dans le vers précédent on apprend que le cheval tombe, ce qui serait logique c'est que Thomas aussi tombe. Sauf que voilà, il ne tombe pas! Alors la question se pose, pourquoi Thomas n'est pas tombé?

"Thomas tomba-t-il ou ne tomba-t-il pas?" alors à vous de répondre! Pour vous est ce qu'il est tombé ou est ce qu'il a réussi un miracle en ne tombant pas?

"Tomba-t-il à bas ou pâtit-il d'un tel ébat?" Toujours la même question, tomba-t-il, ou non?


Elle regarda son élève en espérant avoir été claire. Le dernier vers était en effet assez compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Lun 18 Fév - 18:59

Hadrian était concentré, se laissant dicter cette chanson une première fois. Ensuite il s'appliqua à recopier se que disait sa gouvernante. Sa tête était un train de marcher, il regardait les accords, en genre et en nombre, les terminaisons, avec un sons "a" dominant laissant la question du " a, as, at", la ponctuation, car il y avait la présence de plusieurs traits d’union puisque la plus part de ces phrases était des phrases interrogatives. Une fois fini d'écrire, il se décala légèrement faire la gauche laissant la dame de Nanteuil regardait sur le parchemin si il y avait des erreurs. Le petit Chéroy fut très heureux lorsque sa gouvernante lui fit part qu'il n'y avait qu'une seule et unique faute d'accent.

Il fit apparaitre un petit sourire lorsque sa gouvernante parla d'un chevalier.


"Comment Thomas ne tomba-t-il pas?" voilà que nous arrivons au centre du problème. Dans le vers précédent on apprend que le cheval tombe, ce qui serait logique c'est que Thomas aussi tombe. Sauf que voilà, il ne tombe pas! Alors la question se pose, pourquoi Thomas n'est pas tombé?

"Thomas tomba-t-il ou ne tomba-t-il pas?" alors à vous de répondre! Pour vous est ce qu'il est tombé ou est ce qu'il a réussi un miracle en ne tombant pas?


La question était posé, es ce que Thomas tomba ou ne tomba-t-il pas ? Toute la chanson se situait sur cette question, y a-t-il eu un miracle ? hadrian, réfléchit, assez longuement, laissant un moment de calme, de silence dans la grande salle de musique qui avait l'habitude d'être envahi par les chants, les sons des instruments. Il se gratta, d'ailleurs, le front pendant qu'il réfléchissait. Une idée lui vint, cette idée n'était pas négligeable elle était même plutôt très intéressante ! Peu de personne aurait eu cette idée d'ailleurs, il est vrai qu'il y avait une autre question à poser dans cette chansonnette; Parce que, par déduction et simplicité, personne n'a du se la poser, car cela pouvait paraître évident lors du chant. Mais le blondinet avait sa feuille devant lui et avait relut cette dernière lors de sa réflexion et c'est la que la chose lui fut tilte ! Alors il fit part de sa réflexion, de son idée, de sa déduction à sa gouvernante.

Personnellement, je pense que Thomas ne tombe pas, finalement ! Et qu'il n'y a eu aucun miracle ! Oui, vous entendez bien, Thomas ne tombe pas car il n'est pas monté sur le cheval, et oui, il est peut être un train de le promener en le tenant par les rennes et marchant devant lui, ou, il est peut être en train de le caresser. Comme vous l'avez peut être remarqué, dans cette chanson il n'y a aucun indice permettant de dire que Thomas est sur son cheval, donc quand le cheval tombe, Thomas pouvant se trouver à côté, devant, ou derrière, ce cheval, il n'est pas entraîné dans la chute !

La petite chevelure blonde, Hadrian, sourit fier de sa déduction.

_________________

En construction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mar 19 Fév - 23:29

Hadrian répondit alors très suptilement au problème que pose la chanson. Elle se mit à rire, non pour se moquer, mais par suprise à cette réponse si intelligente pour son âge.

Et bien mon cher élève, voilà une déduction fort admirable! Vous avez le sens de la répartie et des résolutions d'énigmes! Je vous en félicite.

Elle lui sourit largement.

Votre père serait très fier s'il nous entendait! C'est très bien continuez ainsi, vous irez loin.

Puis retournant à son piano.

Maintenant vous plairait-il d'apprendre cette chanson? Il est bien plus facile de la chanter quand on lui donne un sens. De manière générale, les choses sont toujours plus aisées et agréables lorsqu'on leur donne un sens et qu'on le fait de bon coeur, souvenez-vous en!
Bien, allons-y alors, ensuite nous prendrons une pause dans le parc, cela nous aérera l'esprit.


Elle se mit à chanter une nouvelle fois la chanson accompagnée du piano. Elle la chanta en entier puis la fit répéter phrase par phrase à son élève. Le fait de l'avoir écrit, et de l'avoir expliqua facilita la mémorisation, et bientôt son jeune homme pu chanter entièrement et sans erreure la chanson de sa jolie voix pure.

On la chante une dernière fois ensemble?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mer 20 Fév - 19:13

Hadrian fut heureux du compliment, enfin, de la sorte de compliment que lui avait fait dame Mamaion, sa gouvernante, concernant la fierté de son père si il était présent. Enfin, il ne l'était pas et le petit Chéroy n'était pas tenu au courant de l'endroit où se trouvé son père et sa mère par la même occasion, peut être parce que c'était le dernier de la famille, le plus petit ou alors parce que on le tenait à l'écart de ces temps dur où règne sur la plupart des duchés un sentiment, et pas que, de guerre.

Enfin, revenons au cours. Mamaion proposa à l'enfant d'apprendre cette chanson et de la chanter à la suite. Pour mémoriser cette chanson il n’eut pas de mal puisque les paroles, de la dictée qu'il avait faite, était devant ses yeux il n'avait donc plus cas lire celle ci en y rajoutant l'air de la chanson. Il chanta plusieurs fois avec sa gouvernante, quelques fois seul et ne mit pas longtemps à se détacher de sa feuille et réciter les parole sur le ton de la chanson. Il avait le sourire, de plus l'idée qu'il allait sortir dans les jardins lui trottait dans la tête.


On la chante une dernière fois ensemble?


Si cela peut vous faire plaisir, je ni vois aucun inconvénient !


Le jeune garçon sourit et chanta donc une dernière fois cette chansonnette accompagné de la dame de Nanteuil. Cela rendait plutôt bien, les deux voix se complétaient. Malgré que cela penché vers les aigus.

Ensuite, sous la demande de la gouvernante, Hadrian se leva et prit un couloir en se dirigeant vers ce fameux jardin accompagné, bien évidement, de cette fameuse dame savoir qu'est sa gouvernante.

_________________

En construction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mer 27 Fév - 13:16

Mamaion sourit

Très bien! Nous avons bien mériter notre petite récréation, vous me montrez le chemin pour aller dehors?

Ba oui c'est qu'elle était nouvelle! Elle ne connaissait pas encore tous les méandres de la propriété. Ils allèrent donc se promener au frais.

Alors, si vous me racontiez comment vous occupiez vos journées avant mon arriver? Je ne voudrais pas modifier complètement votre emplois du temps! Je sais m'adapter à tout, vous savez avec mes trois enfants, c'est un peu tous les jours une surprise!

Elle sourit en pensant à ses chéris restés avec une nourrice. Son ainée étudiait la plupart de son temps, enfin Mamaion l'espérait et elle y veillait.

Ma fille ainée à 10 ans, peut être qu'un jour elle pourrait venir passer la journée avec vous, vous pourriez vous amuser ensemble. Si tes parents sont d'accord bien sur!

Elle profitait de l'air frais, des flocons tombaient doucement sur le duo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Dim 17 Mar - 18:28

Hadrian enfila un manteau de fourrure aux vues du temps qu'il y avait dehors et sourit.

Vous me montrez le chemin pour aller dehors?


Avec plaisir, c'est par ici, suivez moi.
Le petit Chéroy fit un geste de la main et s'en alla dans un couloir et en pris un autre avant d'arriver devant une grande porte, la porte de derrière, donnant sur le jardin. Il l'ouvrit et s'enfonça dans ce magnifique jardin blanchit par la neige qui tombait.


Alors, si vous me racontiez comment vous occupiez vos journées avant mon arriver? Je ne voudrais pas modifier complètement votre emplois du temps! Je sais m'adapter à tout, vous savez avec mes trois enfants, c'est un peu tous les jours une surprise!


Comment je m'occupais ? J'allais en ville faire des rencontres, je restais dans les gironds de mes parents pour m'amuser avec ou les aider ou tout simplement les admirer quand ils étaient là, autrement dit, rarement.
hadrian sourit légèrement. Ha, je voyageais aussi ! Un petit peu avec escorte bien sur quand je le pouvais. J'allais découvrir d'autres choses.

Ma fille ainée à 10 ans, peut être qu'un jour elle pourrait venir passer la journée avec vous, vous pourriez vous amuser ensemble. Si tes parents sont d'accord bien sur!

Je ni vois aucuns inconvénients ! Cela serait même merveilleux je verrais une nouvelle tête, de mon âge en plus, ce qui est rare ! Il sourit heureux de cette nouvelle. D'ailleurs, je vous ai parler de voyage tout à l'heure, j'entreprends actuellement un voyage pour la Guyenne. Mais je n'ai personne pour m'y accompagner. Cela ne vous tenterez pas ? Ou votre fille ? Je serais ravi de voyager avec l'une de vous deux ou même vous deux ! Ou alors, ne connaissait vous pas une personne susceptible d'être intéressé par un voyage en ce duché ?

Hadrian arréta sa marche, enleva un flocon sur son épaule gauche et regarda Mamaion.

_________________

En construction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Ven 22 Mar - 22:16

Mamaion sourit à l'annonce de son ancien emplois du temps

Bien, bon je ne vous le cache pas, on passera plus de temps à étudier! Mais étudier n'est pas forcément synonime d'ennuis! Par exemple, tu aimes voyager? Nous pourrions faire de l'histoire et de la géographie. Connaitre un peu d'histoire des pays où l'on voyage peut toujours servir, et cela nous donne une nouvelle image du pays. Et le géographie nous permet de découvrir de nouvelles contrées. Je suis intimement convaincue qu'il existe beaucoup de terres pas encore explorées, peut-être serez-vous le prochain grand voyageur à trouver un pays!

Elle savait l'imagination des enfants très fertiles, et elle connaissait la valeur des rêves des enfants. Il fallait donner de l'espoir et des espérances aux enfants, pour qu'ensuite, une fois adulte, ils gardent une part de leur enfance en eux. Les rêves des enfants ont fait les grands hommes!

J'emmènerais ma fille avec moi prochainement alors. Vous pourrez jouer et étudier ensemble si votre père est d'accord. Pour ce qui est du voyage en Guyenne, je n'aime pas trop voyager pour ma part et je fais déjà pas mal d'aller retour en Orléans et Paris, j'ai donc mon compte en semaine. Mais je donne l'autorisation à ma fille de vous accompagner si vous êtes escorter et en sécurité.

Puis elle se rappela d'une question qu'elle n'avait pas encore abordé.

Dites moi, qu'elles sont vos matières préférées? Ou qu'aimez-vous apprendre ou faire le plus? Hum j'ai dit matières mais vous pouvez me parler d'activités comme l'équitation ou voyager, ect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Orléans - Guyenne
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mer 24 Avr - 15:30

Hadrian écoutait attentivement sa gouvernante. Il souriait de temps à autres lorsque dame Mamaion faisait preuve d'un peu d'humour ou encore d'un peu d'imagination. La neige commençait à se calmer, les derniers flocons étaient en train de tombé pour laisser un grand manteau blanc à ces magnifique jardins. Le jeune Chéroy avait la tête baissé, le regard sur le sol, il regardait où il allait poser ses pieds sans trop casser le charme de cette neige qui s’affaisser sous la semelle des chausses de l’élève et sa gouvernante. Il releva sa tête quand Mamaion vint à parler de sa fille, qu'elle l’emmènerait un de ces jours, cela permettra au jeune garçon de rencontrer une personne ayant aux alentours de son propre âge.

La gouvernante, elle, continuait de parler en laissant quelques fois des petits silences qui lui servait à réfléchir et sans doute à reprendre son souffle.

Citation :
Dites moi, qu'elles sont vos matières préférées? Ou qu'aimez-vous apprendre ou faire le plus? Hum j'ai dit matières mais vous pouvez me parler d'activités comme l'équitation ou voyager, ect...

Mes matières préférées ? Je n'en ai pas vraiment, l'on dit qu'il faut avoir des connaissances dans tous les domaines pour se faire attendre et comprendre et pour échanger avec d'autres personnes sur des sujets de discutions fort réfléchit ! Hadrian afficha un grand sourire envers sa gouvernante. Pour ce qui est des activités, je dois vous répondre que je préfère, effectivement, l'équitation, voyager, la soule, les divertissements en famille, malgret que ce ci sont très rares dans notre famille, à faire de la danse, des corvées... J'aime aussi, la politique malgret que cela n'est pas forcément classé en tant qu'activité...

Le dernier chéroy s’arrêta de parler laissant son regard vaguer sur les arbres blancs.

_________________

En construction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamaion

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Orléans
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   Mer 24 Avr - 18:51

Mamaion sourit

Oui il est vrai que c'est préférable d'avoir des connaissances dans tous les domaines, mais rien ne vous empêche d'avoir un domaine de prédilection. D'ailleurs vous avez dit "pour se faire attendre et comprendre" permettez moi de vous corriger, vous vouliez surement dire "entendre et comprendre". De plus ces deux mots, employés dans cette phrase, veulent dire la même chose.

Puis il exposa ses activités préférées

J'aime aussi énormément la danse, et l'équitation. Pour ma part, je place la politique comme une activité, surtout si on est à un poste haut placé! Vu le temps que l'on passe, on peut très bien dire que c'est une activité. Voyez-vous, les nobles n'ont pas le droit de travailler, mais il font de la politique, c'est bien que la politique est une activité, non un travail.
Laissant passer quelques secondes

Vous parliez d'équitation. Nous pourrions organiser une ballade, si cela vous convient?! Je pourrais emmener ma fille. De plus, j'ai rencontrer récemment à Orléans votre frère ainé, Helias de Cheroy, il m'a dit être favorable à ce projet. Nous serions alors un groupe de 4, voulez-vous inviter quelqu'un?
Je ne sais plus si je vous l'ai dit, mais je suis herboriste, nous pourrions proffiter de cette promenade pour que je vous fasse découvrir quelques plantes et végétaux, j'emmènerais mon herbier si vous le souhaitez?


Puis trouvant que la pose avait assez durée

Bien retournons dans la salle de musique! Je ne vous ai pas encore montrer les planches représentant des instruments de musique. Nous allons évaluer ainsi vos connaissances dans ce domaine, et découvrir de nouveaux instruments. Vous me direz lesquels vos parents possèdent et je pourrais faire une démonstration de quelques uns.

Elle lui sourit et attendit son assentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers pas d'une gouvernante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas d'une gouvernante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commandant Zakhar Tchernychev du XVIIIe Premiers-nés Vostroyens
» Le Seigneur des Forêts et les Premiers Druides
» [PEIN] Mes premiers ES
» Les premiers pas ...
» Mes premiers dessins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maisons des Chéroy :: Duché de Dunois :: La salle de musique-
Sauter vers: